De nouvelles études montrent que les placebos sont de plus en plus efficaces dans le traitement des maladies. Les chercheurs sont perplexes face à ces nouvelles études qui prouvent que les placebos fonctionnent mieux que les nouveaux produits pharmaceutiques expérimentaux.

Pendant ce temps, la science de la psychoneuro-immunologie (PNI) fait écho à ce que les mystiques et les chamans ont toujours dit, à savoir que nous avons des pouvoirs incalculables pour nous auto-guérir!

Esprit et science convergent

Ce rapprochement entre les communautés spirituelle et scientifique montre une opportunité sans précédent pour les humains d’embrasser des vies dynamiques, saines et prospères.

Des recherches récentes sur les placebos proviennent d’une université McGill et sont publiées dans le Journal de l’Association internationale pour l’étude de la douleur.

J’ai appris cela pour la première fois dans un merveilleux article de Carolyn Gregoire dans le Huffington Post intitulé, Placebo Effect Puzzle Has Scientists Scratching their Heads.


Je recommande vivement la lecture de l’article entier qui montre comment l’effet placebo explose aux États-Unis, mais nulle part ailleurs.

Cela peut avoir quelque chose à voir avec le fait que les États-Unis comptent 5% de la population mondiale et consomment pourtant 75% des médicaments d’ordonnance dans le monde.

La « pilule placebo »‘ fonctionne

L’analyse a révélé que dans les essais américains menés en 1993, les analgésiques étaient en moyenne 27% plus efficaces que les pilules placebo. Dans les essais de 2013, cependant, les analgésiques n’étaient que 9% plus efficaces que le placebo.

La différence n’a pas été attribuée à une diminution de l’efficacité du médicament, mais plutôt à une plus grande réponse au placebo. En d’autres termes, la pilule placebo est devenue presque aussi efficace que les médicaments pour soulager la douleur.

L’étude ci-dessus s’est concentrée sur les analgésiques, mais des résultats similaires ont été observés pour les antidépresseurs.

Avec plus d’1 Américain sur 5 prenant des médicaments pour la santé mentale, le nombre de personnes cherchant des alternatives et des mesures préventives continue d’augmenter.

Le yoga, la méditation, une alimentation saine et l’exercice ne se présentent pas sous la forme d’une pilule, mais ont tendance à aborder la notion bien-être dans sa  mesure globale, ce qui est trop souvent négligé par « l’establishment médical ».

Bien que le placebo puisse ne pas être une option de traitement viable, il existe d’autres alternatives qui fonctionnent mieux que les médicaments.


À l’écoute de notre traumatisme

Tout cela montre la capacité innée de notre corps à s’autoréguler, à rechercher l’équilibre (homéostasie) et à guérir.

On pourrait penser que nous serions impatients d’écouter nos propres corps lorsqu’ils nous parlent à travers les symptômes, mais nous faisons généralement exactement le contraire en anesthésiant la douleur ou en ignorant ce que nous ressentons.

Peter Levine, auteur de Waking the Tiger, est un expert en résolution de traumatismes et une voix principale dans le domaine de l’expérience somatique. Il nous invite à nous mettre à l’écoute de notre corps ainsi que de nos émotions afin de récupérer notre santé.

Au cours de centaines d’heures de séances avec ses clients, Levine a commencé à voir comment les corps des clients racontaient leurs histoires de traumatismes, même s’ils n’avaient pas de souvenirs spécifiques.

Lorsque Levine les a guidés dans l’expérience sensorielle du traumatisme, le corps a pris le relais et a terminé tout seul ce qui n’était pas traité ou encore incomplet.

Les patients reçoivent le don supplémentaire d’une conscience corporelle accrue, d’une connexion plus forte avec eux-même, d’un changement dans les schémas profonds, d’un système nerveux plus régulé et d’un sentiment de maîtrise.


Pourquoi les gens ont-ils vraiment besoin d’être guidés?

Le plus grand obstacle est notre inattention et notre méconnaissance de nos sensations physiques. Nos grands cerveaux sophistiqués surpassent constamment nos besoins corporels.

Nous sommes formés pour ignorer les signes de la faim, de la douleur, de l’inconfort, de la blessure, du danger, ainsi que de plaisir, de la saturation et de l’épanouissement. Ce qui est étonnant, c’est à quel point notre corps est indulgent et réactif. Dès que nous lui accordons notre attention, des changements commencent aussitôt à se produire.


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...


Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2020


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici