Dénoncer l’exploitation et les inégalités systématiques dans l’industrie du chocolat : c’est le défi que s’est lancé Tony’s Chocolonely, une entreprise de confiserie néerlandaise dite « 100 % sans esclavage » à travers la réalisation d’un court-métrage saisissant.

La production de chocolat a un impact social et environnemental aussi gigantesque qu’invisible, résultant d’une industrie profondément agressive : l’industrie du cacao.


Entre déforestation systémique, esclavage des enfants, ou encore insécurité alimentaire, il est clair que le chocolat produit par les six grands industriels du chocolat – le plus produit et consommé – est tout sauf éthique.

Or, ces conséquences négatives demeurent un sujet tabou, trop peu abordé. En raison des intérêts économiques et commerciaux, mais aussi et surtout de la remise en question du confort que cela suppose pour nous, consommateurs occidentaux qui ne nous posons que bien peu de questions sur l’origine des choses.

La marque Tony’s Chocolonely a décidé de briser ce silence et de faire trembler les industriels du cacao. Non seulement elle s’engage à produire du chocolat « 100 % sans esclavage » mais, aussi, elle dénonce publiquement les inégalités propres à l’industrie classique du cacao à la manière d’une ONG. Notamment par son dernier film-manifeste qui donne la parole aux travailleurs du secteur.


Lire l’article en entier sur : https://mrmondialisation.org/tonys-chocolonely-du-chocolat-enfin-100-sans-esclavage/


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Votre aide est importante.



Les Hathor © Elishean/2009-2021


Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Achetez sur Amazon via ce site


































Arrondir ses fins de mois