La danse fait partie du groupe des arts créatifs en psychothérapie. La thérapie par la danse tire partie de notre disposition au mouvement, facilitant ainsi un moyen d’expression d’émotions et de sensations qui, par d’autres voies, ne sont pas capables de se matérialiser – dans le monde conscient – d’une manière dont nous pouvons les comprendre.

La vie est mouvement. Le mouvement nous relie à la vie. Lorsque nous bougeons (agissons), nous créons un pont entre ce qui se passe à l’intérieur et ce que nous montrons au monde, créant ainsi une danse qui révèle plus sur nous-mêmes que nous ne le pensons. La thérapie par la danse s’appuie sur ce fait.

Les rituels de danse ont constitué le noyau de la vie communautaire de milliers de personnes depuis les temps anciens. Par le passé, la danse marquait les principales expériences de vie: les cycles de vie, les rites de passage et même les actes de guerre.

Au cours du XXe siècle, les concepts de mouvement et de danse se sont développés comme une spécialité dans le domaine de la psychologie. Les neurosciences fournissent beaucoup de données sur la façon dont le cerveau et la danse sont liés.

Lorsqu’une personne danse, diverses entités psychologiques émergent : son scénario de vie, la façon dont elle se connecte au monde et même ses principaux problèmes. Approfondissons.


La danse est un moyen de reconnecter l’esprit et le corps

S’exprimer par la danse est bénéfique pour l’esprit et pour le corps. Le simple fait de danser produit des endorphines qui, en plus de nous faire nous sentir bien, aident à la concentration et améliorent la qualité du sommeil. Elles apportent de l’énergie pour faire face aux défis mentaux et émotionnels.

Les compléments thérapeutiques basés sur la danse font partie de la psychothérapie transpersonnelle. Il s’agit d’une discipline de la psychologie issue de la psychologie humaniste axée sur la connexion corps-esprit-émotion.

Bien qu’elle ne soit pas reconnue par beaucoup comme un courant valide dans ce que nous pourrions appeler la psychologie scientifique, elle est largement utilisée dans le cadre de la thérapie en tant que complément. Certaines écoles de pensée considèrent que la danse montre le contenu de l’inconscient, les forces qui motivent nombre de nos pulsions.

Le contenu de cet inconscient se déverserait également dans notre dialogue interne. Pour le meilleur ou pour le pire.

 

La neuroscience de la danse

Les dernières études en neurosciences liées à la danse nous aident à comprendre comment la danse influence notre système nerveux. L’une des principales conclusions de la recherche menée par le Dr Hanna Poikonen, à l’Université d’Helsinki, est que les danseurs professionnels présentent une synchronisation d’ondes thêtas très significative.

Ces ondes cérébrales sont liées à la synchronisation des zones cérébrales profondes. D’après des études antérieures, nous savons que la stimulation magnétique transcrânienne sur le vermis cérébelleux (région qui relie les hémisphères gauche et droit du cervelet) augmente également la synchronisation des ondes thêta.

Qu’est-ce que la thérapie par la danse?

La danse ou la thérapie par le mouvement est l’utilisation psychothérapeutique de la danse et du mouvement. Le but est de soutenir les fonctions intellectuelles, émotionnelles et motrices du corps. C’est une forme de thérapie expressive qui travaille sur l’association entre le mouvement et l’émotion.


Le thérapeute utilise la danse pour aider son patient à réaliser une intégration cognitive, émotionnelle, physique et même sociale. Les avantages avérés sont nombreux. Parmi eux, figurent la diminution du stress, une meilleure gestion des humeurs et l’amélioration de l’estime de soi.

La thérapie par la danse est différente de la danse ordinaire

La danse pratiquée en thérapie est bien plus qu’un simple exercice. Les mouvements et la fluidité sont interprétés comme une langue. Les mouvements expriment des sentiments. Le thérapeute évalue alors le langage corporel, les expressions émotionnelles et les comportements non verbaux.

Certaines des interventions en thérapie par la danse consistent à faire écho aux mouvements de quelqu’un d’autre comme s’il s’agissait d’un miroir. Les métaphores du mouvement sont également utilisées pour exprimer un défi ou une réalisation.

Au cours du processus de thérapie par la danse, des compétences importantes peuvent être développées. Parmi elles, figurent l’empathie ou encore la capacité de fournir des réponses de manière authentique et sincère.

Parler à travers le corps

Nos sentiments et nos expériences de vie vivent à l’intérieur de notre corps et peuvent se retrouver piégées. Le corps peut détenir les clés pour débloquer des nœuds émotionnels à des niveaux profonds. La thérapie par la danse est un processus qui fait parle le corps, ce qui est très différent de parler par le mental.

Il n’est pas nécessaire d’être un danseur professionnel pour bénéficier de ce type de thérapies. Elles n’ont même pas été conçues pour les danseurs. La danse est une forme d’expression qui permet de faire ressortir des émotions et des sensations enfouies.

Source



Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il).

Votre aide est importante pour continuer... Merci



Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici