Guérison

Stress, fatigue… Découvrez quatre plantes adaptogènes qui ont fait leurs preuves

Très utiles pour renforcer notre immunité et lutter contre la fatigue en ces temps de frimas, elles sont également précieuses pour combattre le stress induit par cette crise sanitaire qui n’en finit pas et le retour des restrictions anxiogènes.

Encore assez mal connues, ces plantes ont toutes comme point commun de vivre dans des environnements particulièrement difficiles. Elles doivent affronter des températures extrêmes (chaleur accablante le jour, froid glacial la nuit), survivre dans des terres arides ou lors de fortes précipitations.

Parfaitement équipées pour se réguler face aux intempéries, elles nous aident à normaliser les sécrétions de cortisol et d’adrénaline liées au stress qui entraînent fatigue chronique, idées noires et réactions inflammatoires.


En effet, qu’il soit physique ou mental, le stress provoque toujours des réactions identiques. Lors de la phase de choc, des sécrétions accrues d’adrénaline et de noradrénaline viennent augmenter le rythme cardiaque, la glycémie et la pression artérielle pour nous aider à réagir contre la menace.

Si cela ne suffit pas, nos glandes surrénales sécrètent du cortisol et de l’aldostérol pour mobiliser de nouvelles sources d’énergie. Mais, à fortes doses, ces hormones provoquent des réactions inflammatoires néfastes. Incapable de s’adapter, notre corps n’arrive plus à compenser ses dépenses énergétiques. Il s’épuise et se fragilise.

Parce qu’elles ont toutes une action normalisatrice des sécrétions neuro-hormonales liées au stress, les plantes adaptogènes ont une action très bénéfique. Elles régulent le rythme cardiaque, neutralisent les effets délétères du cortisol et stimulent notre organisme, l’aidant ainsi à surmonter les passages difficiles.

1/L’eleuthérocoque

Ce petit arbuste épineux qui pousse aux confins de la Sibérie doit affronter des températures extrêmes. Connu depuis 4000 ans par la pharmacopée chinoise pour ses vertus stimulantes, il renferme de nombreuses substances (vitamines, acides aminés, anti-oxydants) qui facilitent l’adaptation aux changements de températures.

Il contient aussi des éleuthérosides qui boostent la production de lymphocytes killer, renforçant ainsi nos défenses immunitaires. Testé sur les soldats des commandos russes, il a amélioré leur temps de résistance à l’immersion dans l’eau glacée. Il les aidait à surmonter leur peur et à avancer sans hésiter sous les tirs croisés de mitraillette. On le soupçonne d’être à l’origine des performances remarquables des athlètes soviétiques dans les années 50.

2/ Le ginseng

Cette plante vivace forestière originaire de Chine et de Corée, s’approprie en quelques années toutes les ressources nutritives et minérales des terres dans lesquelles elle pousse. Riche en nutriments, elle renferme aussi des ginsénosides qui améliorent les performances physiques et intellectuelles, boostent les fonctions cognitives et diminuent la sensation de fatigue et de douleurs musculaires par une meilleure oxygénation organique.

Le ginseng est connu depuis des millénaires comme une panacée par la pharmacopée chinoise qui l’avait surnommé l’élixir de longue vie. Ses pouvoirs étaient si réputés que sa racine se négociait contre son poids en pierres et métaux précieux. L’empereur et les grands seigneurs en eurent pendant des siècles l’usage exclusif.

3/ La maca du Pérou

La maca est un tubercule qui pousse sur les hauts plateaux andins du Pérou. Riche en vitamines, protéines et oligo-éléments, cette racine est utilisée depuis toujours par les populations locales pour lutter contre la fatigue. Elle renferme de la macaïne stimulatrice de la production d’hormones régulatrices du système reproductif, du magnésium, de phosphore, du potassium, du fer, du sodium, du manganèse, du cuivre et du zinc.

Des études ont montré qu’elle aide les femmes en période de ménopause à lutter contre la fatigue et les petits problèmes provoqués par l’arrêt des sécrétions hormonales. Testée aux Etats-Unis sur l’animal par une équipe de chercheurs, elle dope les rapports sexuels et incite à la reproduction. Chez l’homme et chez la femme, elle s’impose comme un viagra naturel très efficace. Elle ne fait pas partie de la pharmacopée française mais on la trouve en gélules et dans des compléments alimentaires.

4/ La roséa rhodolia ou rhodiole

Originaire d’Europe de l’Est et de l’Asie, cette plante était déjà très appréciée des Vikings qui la prenaient sous forme de tisane pour faire le plein de force et de courage. Gorgée de vitamines d’acides aminés et d’anti-oxydants, elle est traditionnellement utilisée pour améliorer la forme physique, les performances mentales et les capacités de récupération.

Des études ont prouvé qu’elle stimule la mémoire, booste l’immunité et abaisse le taux de cholestérol sanguin, normalise la glycémie et la pression artérielle. Plus récemment, des chercheurs et botanistes de l’université de Trondheim en Norvège, l’ont testé dans la prévention et le traitement de certains cancers.

Comment les prendre?

Toutes ces plantes sont disponibles en gélules. On peut en prendre jusqu’à 3 par jour pendant 20 jours en période de stress ou de fatigue. Malheureusement, depuis que l’Union Européenne a interdit des concentrations très élevées en principes actifs, elles sont moins efficaces qu’autrefois.

Le ginseng et l’eleutherocoque sont également disponibles en teinture mère, une préparation moins concentrée mais dont la biodisponibilité est meilleure. On trouve également parfois dans des boutiques chinoises des thés au ginseng à forte teneur en ginénosides mais il faut les essayer pour s’en assurer.


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Votre aide est importante.


Les Hathor © Elishean/2009-2021

Ajoutez un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Achetez sur Amazon via ce site