Cette hyper-pigmentation qui vous complexe à la rentrée, résulte souvent d’expositions trop prolongées ou répétées aux rayons ultraviolets du soleil. A la longue, cela a pour effet de produire un excès de mélanine qui s’accumule dans une petite tache brune ou « tâche de soleil ».

Il existe des techniques médicales pour enlever les tâches pigmentaires. Si elles sont récentes de 2 ou 3 mois, elles sont plus faciles à enlever qu’une tache installée depuis plusieurs mois. Des crèmes, des peelings légers, peuvent être suffisants. Une tache formée depuis des mois nécessite bien souvent un traitement médical.

Le peeling contre les taches brunes

La technique consiste à appliquer sur la peau un produit (liquide ou pâte) qui va créer, les jours suivants, une desquamation. On régénère ainsi l’épiderme, en éliminant la couche superficielle de la peau. Selon le produit exfoliant utilisé (le plus souvent un acide), le praticien agira plus ou moins profondément dans le derme, et la desquamation sera d’autant plus forte.

Il existe 3 sortes de peeling : superficiel, moyen, profond.

On utilise le plus souvent les peelings superficiels (ou doux) avec de l’acide glycolique (seuls les médecins peuvent utiliser les concentrations supérieures à 30%), l’acide mandélique, kojique, la résorcine, le TCA peu concentré (trichloroacétique), ou des préparations spécifiques issus de certains laboratoires…


Ils nécessiteront entre 3 et 6 séances successives, leurs suites sont très simples : une exfoliation avec une peau qui pèle comme après un coup de soleil, sans croutes brunes).

Les lumières pulsées (IPL) ou lampes flash pour éclaircir le teint

Il ne s’agit pas vraiment de lasers mais de lumière intense (de forte intensité). Ici l’énergie de la lumière se transforme en chaleur en se concentrant sélectivement sur les pigments foncés dans la peau. Ceci entraînera leur destruction par une micro-brûlure. Les parties détruites s’élimineront par une fine desquamation sèche de la peau dans la semaine qui suit.

Il faut compter 1 à 4 séances.

Les lasers d’abrasion

Il s’agit des techniques de « laser-abrasion » avec laser co2 ou Erbium. Ils enlèvent la couche superficielle de la peau contenant les pigments responsables de la coloration brune. En fait, le laser détruit une fine épaisseur de la peau superficielle qui contient les pigments accumulés. Une nouvelle peau sans tache se reformera alors en quelques jours.

Généralement 1 seule séance suffit.

Les lasers photomécaniques

Ce sont les lasers « QSwitched » (type NdYag). Leur énergie lumineuse va être captée spécifiquement par la mélanine (pigment brun) dans la peau, sans brûlure ni abrasion de la couche cutanée superficielle. Les pigments sont détruits ou fragmentés par l’énergie délivrée. Dès lors, ils pourront être éliminés par les cellules réparatrices de la peau (cellules macrophages qui débarrassent les tissus des corps étrangers), laissant place à une peau plus nette.

Ces derniers types de lasers sont aussi utilisés aujourd’hui couramment pour enlever les tatouages (ou maquillages permanents). Tout comme les lasers à colorant pulsé, il sont aussi des lasers spécifiques pour enlever les tatouages faits à l’encre ou aux pigments.

Nombre de séances 1 à 3 séances.

La microdermabrasion

La technique consiste à projeter à grande vitesse des micro-cristaux (une poudre) sur la peau, ce qui va enlever sa couche superficielle. Selon le réglage de l’appareil, le praticien pénètre plus ou moins profond dans le derme. C’est une sorte de gommage « mécanique » du visage. Cette exfoliation plutôt douce, active le renouvellement des cellules dermiques, pour une peau plus nette et un teint plus uniforme.

On effectue généralement des séries de 3 à 4 séances.


La cryothérapie

La cryothérapie va produire une brûlure par le froid visant à détruire certaines zones de la peau. Plus agressive que le laser, c’est une technique efficace si elle est bien maîtrisée. Principalement indiquée pour les taches isolées. Cette technique est surtout utilisée en dermatologie pour détruire les imperfections de la peau.

Concernant la séance, le médecin applique de l’azote liquide ou de la neige carbonique sur la zone à traiter. Le froid intense détruit les cellules cutanées. En fonction de la peau du patient, il arrive parfois qu’une seconde séance soit préconisée. Immédiatement après, vous pourrez avoir une légère sensation de piqûre. Une cloque peut apparaitre en fonction de la profondeur du soin. Puis une croûte qui va disparaître entre 1 et 3 semaines.

Quant au prix, il faudra compter entre 50 € et 100 € la séance.

La photomodulation par lampe LED

Dernière méthode utilisée en médecine esthétique, la photomodulation par lampe LED. C’est une alternative au laser ainsi qu’au peeling, une méthode indolore qui permet la prise en charge des peaux particulièrement sensibles., sans risque. L’intervention ne dure pas plus de 20 minutes et consiste à l’exposition de la peau sous une lumière verte qui atténuera les tâches peu à peu. Par ailleurs, c’est une technique qui agira en profondeur sur les cellules de l’épiderme avec à la clé, un meilleur éclat et une plus belle qualité de peau.

Il faudra compter 6 ou 8 séances espacées d’une semaine chacune pour pouvoir obtenir les premiers effets visibles. Quant au prix, il faudra compter entre 40 € et 80 € par séance.

Peut-on traiter les taches brunes avec des crèmes cosmétiques ?

Il existe des soins dépigmentants et différentes crèmes ou sérums anti-taches en vente libre. Ces produits peuvent être à base d’extrait végétaux, contenir différents acides actifs sur la pigmentation comme l’acide azelaÏque ou kojique, la viniférine, le résorcinol, les AHA (alpha-hydroxy-acides souvent issus de fruits)…

Certaines crèmes ne sont délivrées que sur prescription médicale : celles qui sont à base d’hydroquinone, de dermocorticoïdes, d’acide glycolique concentré, de trétinoïne, d’acide salicylique, de sels de mercure… En France, certains produits peuvent être interdits. Mieux vaut se renseigner auprès d’un professionnel de la santé (le pharmacien, médecin, dermatologue) avant d’acheter une crème dépigmentante.

L’application régulière de crème sur le visage doit s’effectuer sur plusieurs mois avant d’obtenir un résultat. Une protection solaire à fort indice est très fortement recommandée pour éviter l’apparition d’autres taches brunes.Armez-vous de patience car les crèmes anti-taches agissent au fil du temps, petit à petit.

Peut-on traiter les taches brunes avec des méthodes naturelles ?

Il existe aussi les fameux « remèdes de grand-mère », et certaines méthodes naturelles traditionnelles. Les astuces de grand- mère pour traiter les taches brunes sont des préparations à appliquer en masque sur le visage une vingtaine de minutes au moins une fois par semaine.


Le jus de citron ou tout autre agrume, jus de curcuma, l’aloe-vera, la papaye, l’oignon rouge, le persil… possèdent des actifs qui peuvent éclaircir le teint. Le recours à ces méthodes pour traiter les taches brunes est assez long et demande de la patience et de la régularité pour obtenir un résultat.

Quelle méthode allez-vous choisir ?


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...


Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2020


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici