Rhume et grippe sont des affections hivernales très courantes. Bénins, les rhumes peuvent se soulager avec quelques mesures simples. Quant aux symptômes de la grippe, ils sont plus intenses (fièvre, courbatues, fatigue…), mais en réagissant vite il est possible d’améliorer son état général et d’accélérer la guérison avec des remèdes naturels.

Aux premiers éternuements on peut utiliser des remèdes à base de plantes, de sels minéraux ou de vitamines qui pourront vous aider à dégager vos voies respiratoires, à renforcer votre système immunitaire et à guérir plus vite.

La grippe et les rhumes sont d’origine virale : les médicaments n’agissent donc que sur les symptômes et non sur la cause de l’infection.

Voici quelques conseils naturels :

Buvez de l’infusion de sureau : 2 à 5 g de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante ; Laissez infuser 5 à 10 minutes et fitrez. Boire environ 3 tasses par jour.


Prenez de la vitamine C pour booster votre système immunitaire.

Pensez à l’astragale : Cette plante chinoise ancienne qui stimule le système immunitaire, combattrait le rhume et la grippe !

L’échinacée est utile pour renforcer votre immunité.

En cas de grippe, dès les premiers symptômes prenez de la teinture de sureau. En Europe, depuis des siècles la baie de sureau est utilisée pour lutter contre les virus.

Les médecins homéopathes recommandent Oscillococcinum pour réduire la gravité des manifestations de la grippe. L’oscillococcinum est l’un des médicaments homéopathiques les plus utilisés et conseillé dans les états grippaux. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Le sel : Pour soulager votre mal de gorge, remplissez un verre d’eau tiède (250 ml), ajoutez une cuillère à café de sel puis mélangez et gargarisez-vous. Le sel apaise la sensation douloureuse. Vous pouvez aussi vous gargariser avec du jus de citron mélangé avec de l’eau tiède pour lutter contre bactéries et virus.


Mangez de l’ail frais , c’est un antiseptique naturel qui combat les virus. Les pouvoirs thérapeutiques de l’ail sont légendaires d’ailleurs les pharaons égyptiens utilisaient l’ail pour combattre les infections. Parmi ses composés actifs, l’ail contient de l’allicine et de l’alliine, dont les études en éprouvette ont montré qu’ils éliminaient rapidement certains agents infectieux : l’ail stimulerait donc le système immunitaire.

Le gingembre : pour dégager la congestion, buvez une tasse d’infusion au gingembre : cette plante a des propriétés anti-inflammatoires qui aident à diminuer la congestion et l’encombrement des bronches.

L’eau : pendant la grippe ou le rhume, pensez à bien vous hydrater. Buvez deux litres d’eau par jour au moins pour préserver l’humidité des yeux et des muqueuses. Les liquides réduisent la formation de mucus et facilitent leur expulsion.

Dormez dans une pièce bien humidifiée et bien ventilée pour que le mucus ne s’épaississe pas. En hiver, placez des bols d’eau sur vos radiateurs.


La moutarde : contre la congestion de poitrine, grand-mère vous recommande un cataplasme à la moutarde : 3 c à soupe de graines de moutarde en poudre (ou vous pouvez utiliser 50 g de poudre de moutarde), ajoutez 150 g de farine ou de poudre fine d’avoine moulue, puis juste assez d’eau pour obtenir une pâte. Recouvrez votre poitrine d’une fine couche de vaseline pour protéger votre peau puis enduisez-vous de pâte à moutarde. L’arôme piquant de la moutarde débloque les sinus encombrés et la chaleur améliore la circulation sanguine tout en soulageant la congestion. Ne pas garder le cataplasme plus de 15 minutes sous peine de vous brûler la peau.

Pour nettoyer vos voies nasales, faites des inhalations : remplissez un grand bol d’eau bouillante et penchez-vous au dessus en vous enveloppant la tête d’une serviette de manière à créer une tente à vapeur. Inspirez par le nez et expirez par la bouche pendant 5 à 10 minutes. Pour rendre les inhalations plus efficaces, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de thym ou eucalyptus à de l’eau bouillante. Gardez vos yeux fermés car l’association de l’eau bouillante à l’huile essentielle peut irriter les yeux.


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.


Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...


Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2020


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici