Toutes les filles sont belles, même lorsqu’elles sont en surpoids ! Mais l’obésité rend les filles plus poilues, retarde la puberté et le développement des seins…

L’obésité infantile est un problème croissant dans le monde, notamment aux États-Unis. En 2016, selon les Centers for Disease Control and Prevention, près d’un enfant sur cinq est obèse.
Une nouvelle étude révèle que ce problème peut également entraîner des problèmes de développement chez les filles qui entrent dans l’âge adulte. Les chercheurs affirment que l’obésité peut retarder la puberté chez les jeunes filles.

Une équipe de l’Institut national des sciences de la santé environnementale a découvert que les filles en surpoids peuvent avoir plus de testostérone dans leur corps. Cela peut entraîner des règles irrégulières, de l’acné et un excès de pilosité. Les chercheurs ajoutent que la puberté est différente chez les filles obèses en termes de croissance des seins et d’hormones de reproduction.

“Nous avons découvert qu’au milieu et à la fin de la puberté, les filles ayant une plus grande masse adipeuse totale présentaient des taux plus élevés de certaines hormones de reproduction, notamment l’hormone folliculo-stimulante (FSH), l’inhibine B et des hormones masculines comme la testostérone”, explique l’auteur de l’étude, le Dr Natalie Shaw, dans un communiqué de presse.

Chez certaines filles ayant un taux de graisse corporelle totale plus élevé, des niveaux de testostérone plus élevés ont été associés à des cycles menstruels irréguliers, de l’acné et un excès de pilosité corporelle.


À la fin de la puberté, les filles ayant une plus grande masse graisseuse ont également montré un retard de maturation des seins, comme l’a déterminé l’échographie mammaire.

Des ovaires dysfonctionnels

En Amérique du Nord, 1 femme sur 10 développerait dans sa vie un syndrome des ovaires polykystiques, aussi appelé syndrome de Stein-Leventhal. C’est une des causes d’hirsutisme (excès de pilosité). Ce trouble génétique se manifeste souvent à l’adolescence et est associé à une surproduction d’androgènes.

Cet hyperandrogénisme, lié à une résistance à l’insuline, engendre divers symptômes, dont une augmentation de la pilosité.

Plus de kilos, plus de poils

Les femmes obèses sont plus à risque de souffrir d’hirsutisme parce que les oestrogènes sécrétés sont transformés en androgènes dans le tissu graisseux. Généralement, plus la femme est obèse, plus l’hirsutisme sera important.

La responsable? L’insuline. En cas d’obésité, il y a une résistance à l’insuline – ou surproduction d’insuline – qui provoque une surproduction d’hormones mâles. Et tous les symptômes associés.

La pilosité au féminin est souvent mal vécue. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs solutions naturelles pour contrer la présence d’une hyperpilosité sur certaines zones de notre corps et de notre visage.

  1. Il semblerait que des séances d’acupuncture puissent réduire le nombre de poils ainsi que leur longueur.

2. La phytothérapie peut aussi donner de bons résultats contre la pilosité excessive chez la femme.

D’après une étude menée en Turquie, boire deux tasses de tisane de menthe verte par jour réduirait les symptômes de l’hirsutisme modéré (pour une tasse, laissez infuser 5 g de feuilles de menthe fraîche 5 à 10 minutes dans 205 ml d’eau bouillante).


Les bourgeons de cassis et les décoctions d’orties sont aussi souvent employés pour limiter la production d’androgènes : prenez un avis médical avant de les utiliser.

3. Indispensable pour la beauté de la peau mais également pour retarder la repousse des poils : le gommage.

Il suffit d’utiliser un exfoliant une fois par semaine pour se débarrasser des peaux mortes qui obstruent les pores de la peau et qui laissent une sensation désagréable d’effet « granuleux ».

4. Aujourd’hui, on a la chance de pouvoir trouver dans le commerce des produits spécialisés qui permettent de retarder la repousse du poil sous toutes les formes.

5. Sinon, vous avez également une autre option : les solutions naturelles.

La plus connue ? L’huile essentielle de sauge qu’on applique directement après s’être épilée et durant plusieurs jours. Ses propriétés font d’elle votre meilleur allié contre la repousse des poils.

La crème réductrice de poils à l’huile d’œuf de fourmis :

Cliquez l’image pour voir le produit sur Amazon

Spécial visage:


Cliquez l’image pour voir le produit sur Amazon


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il).

Votre aide est importante pour continuer... Merci



Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici