Une commission des Nations unies a voté mercredi pour retirer le cannabis à usage médical d’une catégorie de drogues parmi les plus dangereuses au monde. Cette décision très attendue et longtemps différée pourrait ouvrir la voie à une expansion de la recherche et de l’utilisation médicale de la marijuana.

Le vote de la Commission des stupéfiants, qui est basée à Vienne et comprend 53 États membres, a pris en compte une série de recommandations de l’Organisation mondiale de la santé sur la reclassification du cannabis et de ses dérivés. Mais l’attention s’est concentrée sur une recommandation clé visant à retirer le cannabis du tableau IV de la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 – où il était inscrit aux côtés d’opioïdes dangereux et hautement toxicomanogènes comme l’héroïne.

Selon les experts, le vote n’aura pas d’impact immédiat sur l’assouplissement des contrôles internationaux, car les gouvernements auront toujours compétence sur la manière de classer le cannabis.

Mais de nombreux pays se tournent vers les conventions mondiales pour s’orienter, et la reconnaissance des Nations unies est une victoire symbolique pour les partisans d’un changement de politique en matière de drogues qui affirment que le droit international est dépassé.

“C’est une victoire énorme et historique pour nous, nous ne pouvions pas espérer mieux”, a déclaré Kenzi Riboulet-Zemouli, un chercheur indépendant pour la politique des drogues qui a suivi de près le vote et la position des États membres. Il a déclaré que le cannabis avait été utilisé tout au long de l’histoire à des fins médicales et que la décision de mercredi avait rétabli ce statut.



Ce changement va très probablement soutenir la recherche médicale et les efforts de légalisation dans le monde entier.


New York Times


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...


Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2020


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici