Le traitement traditionnel du cancer peut parfois être efficace, mais il existe également des traitements naturels et non toxiques qui peuvent combattre le cancer. L’un d’eux est la vitamine B17.

Un fait intéressant sur le cancer que beaucoup de gens ne savent pas, est que les humains produisent constamment des cellules cancéreuses. Cependant, un système immunitaire sain détruit rapidement ces cellules et empêche ce processus normal de devenir incontrôlable. Si la défense du corps ne peut pas détruire les cellules cancéreuses, elles peuvent se transformer en une tumeur visible.

Le cancer est responsable de plus de 7,5 millions de décès chaque année dans le monde. L’industrie du traitement du cancer est l’une des plus grandes branches des soins médicaux, dépensant des milliards de dollars chaque année pour traiter la maladie.

De nombreux soignants examinent aujourd’hui comment le renforcement du système immunitaire peut réduire les taux de cancers traitables. Ce style de soins de santé est centré sur la prévention , encourageant le corps à se traiter naturellement.

Prévenir le cancer naturellement

Il va sans dire qu’en matière de cancer, nous voulons être préventifs plutôt que réactifs . Selon les statistiques, 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 auront un diagnostic de cancer au cours de leur vie. C’est pourquoi il est important d’aider votre système immunitaire à éliminer les cellules cancéreuses lors de leur formation initiale, avant qu’elles ne deviennent nocives.

Il existe trois clés pour prévenir le cancer: la nutrition, l’exercice et la gestion du stress .

1. La nutrition est essentielle

Une alimentation saine n’est pas toujours ce que vous devriez manger, mais aussi ce qu’il faut éviter, et c’est assez simple.

Aliments à manger en priorité:
fruits et légumes crus biologiques
noix et céréales biologiques

Non végan:
poisson biologique (pas du Pacifique)
viande biologique nourrie à l’herbe

Aliments à éviter:
viande transformée
Aliments OGM
aliments et boissons contenant du sucre

2. Exercice

Faites suer vos toxines. La peau est le principal moyen de désintoxication de votre corps. Faites de l’exercice au moins 3 fois par semaine, pendant environ 45 minutes.

Dans une étude réalisée sur 500 000 femmes, le Dr Bernstein a pu montrer que les femmes qui font de l’exercice pendant 4 heures par semaine avaient jusqu’à 50% moins de chances de développer un cancer du sein. Depuis lors, encore plus de preuves ont émergé pour suggérer que l’exercice régulier contribue effectivement à réduire le risque de cancer.

3. Stress chronique

Le stress chronique joue un rôle important dans la croissance et la progression du cancer. Le stress et les hormones associées peuvent stimuler ce qu’on appelle l’angiogenèse, ou l’apport sanguin aux tumeurs. Cela aide la tumeur à se développer.

Une étude de 2010 a conclu que les cellules cancéreuses humaines et de souris sous l’hormone de stress noradrénaline, favorisent la croissance et les métastases. Une étude différente a révélé que les souris porteuses de tumeurs humaines dans des conditions stressantes étaient plus susceptibles de développer leurs cellules tumorales que dans des circonstances moins stressantes.


Vitamine B17 VS. Traitement traditionnel du cancer

Lors du traitement du cancer, l’accent doit être mis principalement sur la restauration du système immunitaire , afin qu’il fonctionne correctement et détruit naturellement les cellules cancéreuses.

La chimiothérapie est efficace pour tuer les cellules cancéreuses mais, malheureusement, elle tue également les cellules saines dans le processus, endommageant ainsi le système immunitaire.

Heureusement, il existe des traitements alternatifs qui tuent les cellules cancéreuses et rétablissent le système immunitaire en même temps. La vitamine B 17 ( laetrile ou amygdaline ) est l’un des traitements alternatifs les plus populaires. L’un des principaux livres qui a été écrit sur ce traitement a été appelé « Monde sans cancer » par G. Edward Griffin., en anglais.

Edward a étudié un groupe d’Indiens qui vivaient au Pakistan et s’est rendu compte qu’ils n’avaient jamais eu d’incidence de cancer. La raison derrière cela était principalement parce qu’une grande partie de leur régime alimentaire comprenait beaucoup de graines d’abricot , qui sont riches en vitamine B17.


La nourriture riche en vitamine B17 inclue: la luzerne dite Alfafa; l’orge, le cassava natal, le pois chiche (haricot de garbanzo), l’herbe ( blé et plusieurs autres), la lentille, l’huile de lin, le maïs, le millet, le sorgho Cette nutrition santé a presque disparu du menu moderne de la population.Plus de mille plantes contiennent de la vitamine B17 qui agissent dans les cas de cancer

Dans la molécule de vitamine B17, il y a deux molécules de glucose et une molécule de chaque cyanure d’hydrogène et benzaldéhyde.

Le cyanure et le benzaldéhyde sont des poisons toxiques. La bonne chose est qu’ils ne sont pas toxiques à moins qu’ils ne soient déverrouillés. À l’intérieur du corps humain, ils ne sont déverrouillés que lorsque les cellules cancéreuses produisent une enzyme appelée bêta-glucosidase. Cela les amène à effacer littéralement les cellules cancéreuses.


En combinaison avec une nutrition et des suppléments immunitaires, la vitamine B 17 peut être une excellente alternative au traitement du cancer.

Aliments riches en vitamine B17:
Graines d’abricot
Graines de: pommes, cerises, pêches
Haricots de Lima
Haricots Fava
Herbe de blé
Amandes
Framboises
Fraises
Mûres
Myrtilles


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.


Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...


Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2020



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici