Les rides sont un sujet d’angoisse des plus communs. Dès les premiers signes de l’âge, nous recherchons des solutions pour les atténuer. Il existe des aliments sains composés de collagène naturel pour faire face au vieillissement sans se ruiner.

Vous le savez peut-être, le collagène est une protéine que l’on trouve dans tout le corps. En fait, environ 30 % des protéines de notre corps sont du collagène. Bien qu’il s’agisse d’un nutriment hautement concentré dans la couche interne de la peau, le collagène se trouve également dans les cheveux, les ongles, les articulations et les tissus intestinaux. C’est un peu comme de la « colle » qui assemble plusieurs parties du corps.

Il existe au moins 16 types de collagène dans le corps. Environ 90 % du collagène présent dans le corps humain sont des types I, II et III. Les types de collagène I et II sont concentrés dans la peau, les os, les tendons et les ligaments, tandis que le type II se trouve principalement dans les articulations.

Notre corps produit du collagène, mais lorsque nous arrivons autour de la vingtaine, notre production naturelle de collagène commence à décliner.

C’est à ce moment-là que les signes visibles du vieillissement font surface, comme les ridules et les rides. Lorsque nous vieillissons, nous pouvons commencer à souffrir d’autres affections liées à une carence en collagène, comme la polyarthrite rhumatoïde.


En vous assurant de manger sainement toute votre vie, vous ralentissez le processus visible de vieillissement de la peau.

Les nutriments et les vitamines à introduire dans votre alimentation sont :

Vitamine C : On la trouve dans les aliments comme les agrumes, le kiwi et l’ananas.
Cuivre : Se trouve dans les aliments tels que les abats, la poudre de cacao et les champignons portabella.
Glycine : Se trouve dans les aliments comme la gélatine, la peau de poulet et la peau de porc.
Zinc : Se trouve dans les aliments comme les huîtres, le bœuf et le crabe.

Heureusement, il existe aussi de nombreuses sources de collagène, ainsi que des aliments riches en antioxydants pour vous aider à augmenter votre consommation afin que votre corps reste en pleine forme.

4 aliments à base de collagène :

1. Le saumon sauvage

Le saumon sauvage contient du zinc, un oligo-élément démontré utile pour activer les protéines nécessaires à la synthèse du collagène.

Le saumon sauvage est également une excellente source d’acides gras essentiels oméga 3, qui sont nécessaires pour réduire l’inflammation et construire des cellules cutanées saines. Des graisses saines telles que les oméga 3 sont également nécessaires pour garder votre peau hydratée, ce qui favorise naturellement une apparence plus jeune.

Notre corps ne peut pas produire d’acides gras essentiels oméga-3, nous devons donc les obtenir de sources alimentaires. Si vous n’êtes pas un amateur de saumon, vous pouvez tirer vos oméga-3 depuis d’autres poissons gras comme le maquereau et le thon, les fruits de mer, les œufs biologiques et les viandes nourries d’herbe.

Les légumes verts

Nous savons que les légumes verts comptent parmi les aliments les plus riches en nutriments pour la prévention des maladies, mais ils peuvent aussi être un moyen puissant de prévenir la dégradation du collagène.

Tous les aliments végétaux verts (comme les algues vertes, la roquette, le chou frisé, la laitue, les haricots verts et le brocoli) contiennent de la chlorophylle, qui est le pigment qui donne aux plantes leur couleur verte vibrante. Des études ont montré que la consommation de chlorophylle augmente le précurseur du collagène (procollagène) dans la peau.

Les suppléments de chlorophylle et de chlorophylle liquide, qui sont un moyen facile d’obtenir une dose hautement concentrée de chlorophylle, ont également démontré une forte activité antioxydante contre les dommages causés par les UV et les radicaux libres des toxines qui favorisent le vieillissement prématuré.


L’avocat

Autre aliment aux puissants bienfaits antioxydants : il s’agit de l’avocat, qui fournit de la vitamine E pour aider à prévenir la dégradation du collagène. A l’aide de ses graisses saines, il peut améliorer la santé des cellules de la peau. Une étude réalisée sur des rats nourris avec de l’huile d’avocat a montré une augmentation significative du collagène soluble, ce qui suggère qu’il pourrait aussi aider à stimuler la production de collagène chez l’homme.

Les oeufs

Ils contiennent également du collagène dans les membranes du jaune et de la coquille d’œuf. En fait, les suppléments membranaires en coquille d’œuf sont devenus un remède naturel populaire pour améliorer la santé des articulations en raison de leur teneur en collagène.

Les œufs sont également riches en soufre, un oligo-élément nécessaire à la production de collagène. Le soufre soutient la phase II de désintoxication du foie, qui est la phase de désintoxication où votre corps se prépare à éliminer les toxines environnementales (comme les polluants), qui se décomposent et interfèrent avec la production de collagène.

L’huile de Haarlem est souvent considérée comme un remède d’alchimie. Inventée au cours du 16e siècle, elle est longtemps restée la favorite des médecins. Aujourd’hui, elle revient au goût du jour grâce à sa richesse en soufre.

Le soufre est indispensable à la bonne santé. Il se retrouve notamment dans les surrénales, le foie, le pancréas, mais également les cellules à mucus. D’un point de vue strictement médical, le soufre intervient sur la plupart des sphères de l’organisme. Le soufre est notamment utile au bon fonctionnement du foie, des poumons, des intestins, des reins, mais également à l’entretien de la peau, des cheveux et des ongles. Les spécialistes estiment que le soufre intervient sur environ 1000 enzymes présentes dans le foie.

Les propriétés de l’huile de Haarlem sont liées aux propriétés de ses différents composants.

Le soufre est le composant principal de cette huile miraculeuse. Il est utile à toutes les sphères de l’organisme et joue un rôle important dans la formation des protéines. Il serait également impliqué dans la bonne santé des tissus émonctoires et dans l’assimilation du calcium.

La térébenthine de pin a des vertus diurétiques et respiratoires.


L’huile de lin, enfin, a une action anti-inflammatoire grâce à ses nombreux oméga-3. Les scientifiques lui accordent également des vertus cardio-vasculaires et protectrices contre diverses formes de cancer.

L’huile de Haarlem, particulièrement riche en soufre, peut donc compléter une alimentation déséquilibrée et apporter les nutriments nécessaires pour une chevelure en bonne santé, diminuer les lésions cutanées liées au psoriasis ou tout simplement améliorer la beauté de la peau.


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.


Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il). Merci à vous.


Votre aide est importante pour continuer...


Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2020


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici