Le chakra de la gorge est notre centre de communication. Il représente les paroles que nous diffusons dans le monde et ce que nous absorbons et traitons à travers notre corps mental et émotionnel.

L’activation du chakra de la gorge fait référence à l’ouverture de ce centre d’énergie et permet à votre énergie vitale de passer sans obstruction en utilisant librement le pouvoir de votre voix. On peut exercer son chakra de la gorge par le chant et la respiration yogique par exemple. L’activation du chakra de la gorge est liée à la façon dont nous utilisons nos mots et au fait de savoir si nous nous sentons suffisamment libres d’utiliser notre voix lorsque nous avons quelque chose d’important à dire.

Pour certains d’entre nous, tout notre parcours nous conduit à travers une série de leçons et d’expériences afin que nous apprenions à dire notre vérité même lorsque le coût est élevé ou lorsque nous sentons que nous avons quelque chose à perdre. C’est à ce moment qu’il est le plus important d’utiliser votre voix parce que vous vous montrez telle que vous êtes, quelles que soient les circonstances.

Vous appréciez votre vérité par-dessus tout.

Lorsque nous apprécions notre vérité et n’avons pas peur de l’exprimer, nous vivons comme la version la plus authentique de nous-mêmes. Dans cet espace, il n’y a rien qui peut se cacher, parce que vous vous permettez d’être pleinement vu et entendu. En plus, les paramètres de votre voix ne sont dictés par personne ni par quoi que ce soit. Votre expression n’est pas exploitée par l’influence ou l’approbation des autres.

Avant d’être suffisamment confiant pour dire sa vérité, il faut d’abord se familiariser avec l’utilisation de sa voix. La plupart des gens ont du mal à s’affirmer en énonçant leurs préférences, en s’exprimant pour eux-mêmes et en fixant et en imposant des limites . Même dire «non» aux choses est souvent une pratique d’amour-propre. Cela vient de l’inconfort de ne pas pouvoir dire notre vérité.


Lorsque notre centre de la gorge est obstrué, on permet facilement la violation des limites et ce qui en découle. Le mot «Non» est l’une des activations de la gorge les plus puissantes que l’on puisse dire à voix haute. Ce n’est pas seulement un terme défensif, mais plutôt, une façon d’affirme la souveraineté personnelle dans un monde où la conformité est un vernis.

Lorsque nous activons notre chakra de la gorge et le maintenons en mouvement en continuant à nous exprimer jusqu’à ce que nous ne soyons conscients de nous-mêmes lorsque nous fixons des limites, nous ne disons plus NON simplement parce que nous sommes mal à l’aise ou que nous avons peur, cette négation est complètement conscientisée.

Affirmer votre vérité est le moyen le plus puissant d’utiliser votre voix. En disant votre vérité, vous n’activez pas seulement votre chakra de la gorge, vous récupérez toute une partie de vous qui a été réduite au silence.

Lorsque nous affirmons notre vérité, nous parlons pour toutes les versions de nous-mêmes, passées et présentes, y compris l’enfant intérieur, qui n’a jamais eu l’occasion de le faire. Nous guérissons cet aspect à travers la phase délicate qui survient lors de l’entrée dans un nouveau territoire et nous accédons à des zones autrefois fermées.

Notre voix est un centre de pouvoir, il est intrinsèquement sujet à controverse lorsqu’il est activé, car il est au cœur de notre autorité. Parfois, nous banalisons la nécessité d’utiliser notre voix en nous disant que ce que nous avons à dire n’est pas important. Il peut sembler plus sûr de se cacher et de passer inaperçu, mais cela implique que l’enfant intérieur se sent encore plus menacé, abandonné et en danger parce qu’il reste silencieux et n’est jamais libéré par le pouvoir de sa propre voix. Au contraire, rester silencieux veut dire : « Ma vérité n’est pas significative », « Je ne suis pas libre de me tenir en mon pouvoir » et « Ma vérité n’est pas sûre. »

Il est normal de se sentir effrayé ou anxieux lorsque vous affirmer votre vérité, surtout au début. Chaque fois que nous récupérons un grand aspect de nous-mêmes, notre corps le ressent. Cela peut prendre la forme d’une peur, d’une excitation ou d’une anxiété. Le chakra de la gorge est le portail par lequel ces sentiments doivent passer.

Lorsqu’une personne supprime ses sentiments et ses émotions, il est courant de développer des problèmes de gorge tels qu’une toux prolongée ou autres maux de gorge. Certaines personnes ont tellement peur d’utiliser leur voix qu’elle tremble quand elles parlent parce qu’elles ne l’ont littéralement pas exercée auparavant. Si vous ne vous êtes jamais senti suffisamment en sécurité pour utiliser votre voix, vous constaterez peut-être que vous avez des problèmes de prise de parole en public et que vous craignez de vous affirmer lorsque vous définissez des limites.

Parfois, le corps peut sentir que l’aspect récupéré est une tellement grande partie d’âme qu’il peut se sentir intimidé par la perspective de se sentir à nouveau entier parce qu’il ne s’est jamais senti suffisamment en sécurité pour accéder à cette partie de l’histoire. C’est précisément pourquoi il est important de récupérer votre voix. Il s’agit d’arriver à la partie de l’histoire où vous vous sentez suffisamment digne d’embrasser votre intégrité.

Quand avons-nous cessé d’affirmer notre vérité?

Pour la plupart d’entre nous, cela remonte à l’enfance. De un à sept ans, nous sommes socialisés. On nous apprend ce qu’il convient de dire à haute voix et ce qui ne l’est pas. Nos parents nous transmettent essentiellement leurs programmes, puis nous commençons notre endoctrinement sociétal par la scolarisation. Lorsque nous sommes excessivement punis, abusés, nous commençons à nous fermer et notre subconscient commence à enregistrer et à associer la honte, la punition, l’embarras et le conditionnement comme un blocage à notre expression personnelle.

L’endoctrinement religieux est une autre forme de silence puisque c’est à ce moment que les «règles» ou les comportements «normatifs» sont enracinés. Lorsque nous devenons des adultes et que nous sommes jetés dans un monde intimidant où nous devons être indépendants et confiants,

Ce n’est pas toujours un tiers qui fait taire notre expression. Parfois, nous choisissons de rester cachés dans la vie et de nous taire par peur d’être vus, de peur d’être réprimandés, de ne pas nous faire confiance, de ne pas nous sentir suffisamment en sécurité pour parler, ou même de peur d’être vulnérables. Lorsque vous vous taisez, vous devenez un personnage de fond dans votre propre histoire. Vos pensées, votre sagesse et vos expériences sont secondaires par rapport au monde qui vous indique ce que devrait être votre expérience. Vous étouffez votre personnalité et les cadeaux que vous êtes ici pour partager, parce qu’il est plus sûr de s’intégrer et de ne pas s’écarter des règles et des normes socialement acceptées, alors que vous êtes ici pour vous développer à pleine capacité.

Nous pouvons utiliser notre communication pour nous démarquer ou pour nous conformer au statu quo. Il existe une illusion de la sécurité, et cette illusion est très loin de notre propre réalité.

Beaucoup d’entre nous utilisent cette vie pour récupérer notre pouvoir. Que cela se manifeste sous la forme de parler contre une autorité oppressive, de quitter des relations abusives ou de fixer des limites avec nos proches, le pouvoir est récupéré par la voix. La voix est le gardien de notre vérité et de nos moyens d’exprimer nos besoins, nos désirs et qui nous sommes. L’âme a besoin du corps pour expérimenter cette réalité physique, et le corps a besoin de la voix pour définir les paramètres pour lesquels il peut vivre et naviguer en toute sécurité dans ce royaume.


Notre voix est la façon dont nous récupérons notre pouvoir.

Ce que nous disons dans le monde est puissant, mais lorsque nous parlons pour nous-mêmes, nous pouvons récupérer tout ce qui a jamais été perdu dans notre silence. Cela peut être accompli en s’exprimant sur des questions que nous jugeons importantes. Si jamais vous vous êtes senti opprimé par un système, exercer votre voix et votre droit de protester peut vous permettre de réellement faire une différence dans le monde tout en récupérant une part fondamentale de votre pouvoir personnel.

Il peut être carrément effrayant d’affirmer sa vérité car nous sommes rarement validés pour cela. On est plus susceptible d’être réduit au silence ou ostracisé pour avoir exprimé quelque chose de controversé. Mais parler à travers l’inconfort permet en fait de parler plus facilement à l’avenir.

Votre voix est comme un muscle qui doit être entraîné et exercé jusqu’à ce que vous sentiez que vous pouvez vous tenir fermement et avec confiance dans votre vérité, quelle que soit la façon dont vous êtes reçu.

Si vous n’avez jamais été autorisé à dire votre vérité ou si vous avez été réprimandé, honteux ou puni pour l’avoir fait, toute forme d’expression peut sembler être un défi. Cependant, cela pourrait aussi être le défi exact que vous vous êtes lancé afin de récupérer votre voix et votre pouvoir dans cette vie.

Un manque d’expérience pour exprimer vos besoins ou définir des limites peut également créer de l’anxiété autour du problème, mais la meilleure façon d’apprendre à maîtriser cela est de vous donner les expériences dont vous avez besoin pour exercer librement votre voix. Le monde ne fera que devenir plus turbulent, alors entraîner votre voix maintenant vous permettra de vous exprimer calmement et clairement à partir d’un lieu de confiance lorsque vous serez prêt à parler des causes qui vous tiennent à cœur.

Quand vous avez été réduit au silence pendant longtemps, la façon dont vous rétablissez l’équilibre est d’aller à fond dans la direction opposée. Soyez audacieux, soyez tabou. Faites le bruit que vous n’avez jamais été autorisé à faire. Dans ce scénario, vous devez sortir de l’équilibre pour vous recalibrer, alors permettez-vous un processus non conventionnel.

Exprimer sa dissidence, en particulier dans l’arène politique, peut servir de rite de passage pour reprendre sa propre voix. Lorsque nous disons notre vérité, nous inspirons les autres en leur montrant qu’ils peuvent également récupérer leur pouvoir.

Il y a beaucoup de récupération d’énergie à faire. Lorsqu’une personne surmonte ses limites et retrouve sa voix, elle apprend à exploiter sa propre vérité au lieu d’accepter la version de la vérité que la société utilise pour l’opprimer.

Les mémoires cellulaires et le blocage du centre de la gorge

Les femmes peuvent particulièrement avoir du mal à utiliser leur voix. Historiquement, les femmes n’ont jamais été dans des positions de pouvoir où elles pouvaient s’exprimer librement sans persécution ou même avoir une plate-forme pour s’exprimer. C’est pourquoi,  c’est toujours plus puissant lorsque les femmes expriment leur désaccord, car elles brisent le moule de ce qui était historiquement attendu d’elles.

L’histoire n’a pas traditionnellement reconnu les femmes comme guerrières ou dans des rôles puissants à moins qu’elles ne correspondent à un récit religieux tel que Jeanne d’Arc. Chaque fois que des femmes ont essayé d’exister au-delà de ce que le patriarcat leur permettait, elles étaient vouées au scandale, maltraitées, appelées sorcières et assassinées.

Le traumatisme de ces expériences passées est imprimé et stocké dans nos mémoires cellulaires, mais plus particulièrement dans le chakra de la gorge sous la forme de blocs énergétiques, de trous, et même des nœuds qui resserrent étroitement la gorge. C’est pourquoi certaines femmes éprouvent des douleurs physiques dans la gorge ou une sensation littérale d’être «bloquées» au niveau de la gorge, losqu’elles décident de s’affirmer en disant leur vérité. Le traumatisme stocké dans leurs chakras de la gorge les empêche littéralement de parler ou fait frémir le son de leur voix et ne se libère que dans les octaves inférieures.

La peur, le traumatisme ou la mémoire cellulaire associés à l’utilisation de leur voix se déclenche, et un faux sentiment de soulagement arrive losqu’elles décident de se taire pour la sécurité et la protection, d’elle-même ou de proches. Cela bloque leur expression globale. Et ça vaut également pour les hommes…

Comme vous pouvez le voir, retenir votre expression peut avoir des implications physiques, spirituelles et émotionnelles. On peut franchir cette barrière simplement en utilisant sa voix. Lorsque nous affirmons notre vérité, nous parlons au nom de toutes les versions de nous-mêmes qui ont été opprimées et réprimées par la société, nous parlons au nom de toute une partie de nous qui manquait autrefois de courage et de dignité, et nous parlons au nom de notre enfant intérieur.

Lorsque vous entreprenez ce travail, faites confiance à votre capacité innée à commencer à utiliser votre voix et à activer les vies de pouvoir qui attendent d’être récupérées, intégrées et enfin célébrées.



Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire.



Vous pouvez soutenir ce site en faisant un don (si minime soit-il).

Votre aide est importante pour continuer... Merci



Les HATHOR - Le Monde des Déesses © Elishean/2009-2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici