lucifer
Réflexion

Sur les Traces de notre « Premier Né » intérieur

Réflexion suite au Message d’un Gardien du Temps N°15/1

du 12/04/2013 – Archétype Hod – Aaron

 

L’expression «le premier-né de toute la création» signifie pour un chrétien que Yeshoua, littéralement le Sauveur (Jésus) est le premier créé de Dieu sur toute la création .

Ceci est une erreur, Yeshoua est le premier né de Dieu sur toute la création, mais le premier créé est Lucifer qui vend son droit d’aînesse à Christ-Mickaël. C’est ce que Paul voulu dire lorsqu’il emploie le terme grec de prôtotokos «premier-né» au lieu de prôtoktisis «premier-créé» en parlant de jésus.

Que nous dit la Guématrie ? Jesus et Lucifer font tous les deux 666 en table de 9.

Comment comprendre les mots « premier né de la création »?

Jésus considéré comme le premier né dans le nouveau testament est, selon les prophéties, le premier né des morts ressuscités. La Résurrection fait du Jésus/Lucifer astre du matin, le Christ. (Christos = 999)

Cette Résurrection est celle de l’Amen, le témoin silencieux, Thoth dans la tradition égyptienne, comme il est dit: « Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu (apocalypse 3:14).

Le Christ, lui-même, se donne le nom de « l’étoile du matin » et désigne l’Esprit saint sous le nom hébreu d’HEYLEL, Astre du Matin. (Apocalypse II 8; XXII,16).

Qui ou Quoi est véritablement Lucifer ?

Dans l’Ancien Testament, il n’est nullement question de déchéance angélique et encore moins d’un ange appelé LUCIFER, puisque ce terme est latin et donc nullement employé dans des écrits Esséniens ou Hébraïques de l’époque.

LUCIFER, le « porteur de lumière », était, chez les Romains, le fils de Jupiter et de la Déesse Aurore, chargé d’atteler et de dételer les chevaux du char conduit par Apollon. Déjà, à l’époque, il personnifiait la Connaissance à travers une figure qui mêlait les attributs d’Hermès et d’Apollon.

Par ailleurs son nom a longtemps évoqué VÉNUS, l’étoile qui, le matin, éclairant l’Orient, et qui le soir, en se couchant, prend le nom de VESPER.

De nombreux Dieux ont été surnommés LUCIFER par les romains, entre autres, Osiris Apollon, Ishtar, Mithra et même Prométhée. A Rome, Diane chasseresse portait le nom de LUCIFERA. Chez les Gaulois, le dieu LUG représentait la Lumière et l’Intelligence.

LUCIFER est le nom attribué au plus grand de tous les anges, le préféré de Dieu, mais ce dernier selon le mythe de la chute fut poussé par son orgueil à se rebeller contre Dieu.

Le fait de se rebeller, relève de la possession du libre arbitre, capacité que les anges n’ont pas. Cette rébellion est donc librement consentie par le Créateur selon un schéma pré organisé et mis en place préparant la venue et le devenir de sa création suprême, faite à son image : l’Homme. Cette rébellion, se retrouve dans tous les grands récits des civilisations, avec la lutte des Titans et des Dieux.

« IL » créa la Terre et le ciel, les Ténèbres firent place à la lumière, puis au 6éme jour, « IL » dit « faisons » l’Homme à notre image et à notre ressemblance.

Le Créateur permet à l’Homme de passer du statut de créature dépendante, à celui d’individu libre d’agir avec une volonté capable d’oser se confronter à la Nature et à ses Lois et donc au Créateur lui-même.

L’avenir existe d’abord dans l’imagination, puis dans la volonté, et ensuite dans la réalité. Tout est possible…

Ce que l’on peut concevoir et croire, nous pouvons le réaliser.

C’est pourquoi Lucifer utilise la volonté de manifester la réalité qu’il entend en disant «Je monterai sur le sommet des nues» et «Je serai semblable au Très-Haut ». La guerre divine est une bataille de volonté contre volonté. Pour prouver la souveraineté de la volonté entre El Elyon (Dieu Très-Haut) et Lucifer.

Jésus dit: « je suis l’Alpha et l’Oméga », le commencement et la fin, le premier et le dernier.

Lucifer veut devenir la quatrième personne de la Divinité Trinitaire. Lucifer croit qu’il peut se transformer et être Dieu. Il croit que les êtres créés, étant des aspects divins de Dieu, possèdent le potentiel pour ascensionner au niveau de la personnalité.

Le « Je Suis » du point 4 en montrant le bout de son nez se pense accompli, selon ce qui nous est révélé: « Le troisième jour une nouvelle Force de croissance pu s’exprimer. Au point 4, « JE SUIS » montrait le bout de Son nez. Le Sens vit le jour au point 4 et nous vîmes que nous pouvions continuer. » Les Hathor (Message des Hathor N°15 – Les Secrets de la co-Création)

Dans la pensée de l’ancien testament, le premier-né est celui qui est né en premier dans le temps. Celui-ci a des privilèges de par son rang, il est l’héritier à la double part, il est supérieur à tous ses frères. Deutéronome 21:15-17.

« Suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur: Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur ». Luc 2:23

“ Consacre-moi tout premier-né, toute prémice des entrailles parmi les enfants d’Israël, soit homme, soit animal : il est à moi ” – Exode 13, 2

Une autre histoire de Lucifer dans l’ancien testament

Cette histoire d’un Lucifer, Titan des premiers âges, nous est racontée sous une autre forme dans l’histoire de Yaacov et Essav (Jacob et Esaü), jumeaux et fils d’Itsraq et Rivka (Isaac et Rebbeca).

Dans le cas d’Essav, c’est lui-même qui a vendu son droit d’aînesse, pour un plat de lentilles, à Yaacov qui sera plus tard appelé « Israël ».

En cela, il n’a fait qu’accomplir ce que Dieu avait déjà déclaré à sa mère Rebecca :Romain 9:10-16. C’est lui-même qui décide de perdre son droit à cause de sa faim : Genèse 25:34 .

« Dieu en voyant cela a donc rejeté Essav comme premier-né ».Hebreux 12:15-17, et il instaura le rachat du premier né après l’épisode du veau d’Or : “ …tout premier-né d’un homme parmi tes fils, tu le rachèteras ». Exode 13, 13.

Le Pouvoir d,Attraction/Répulsion de la Rate est représenté dans la Torah par Essav, frère jumeau de Yaacov.

Esav est appelé Edom qui veut dire rouge, il représente le vrai mensonge. On le compare au sang. Avec Esav, le féminin est réduit à l’état de prostituée, bafoué dans sa dimension rédemptrice. Refusant sa fonction créatrice de Mère, il falsifie ses fruits, ses enfants. Esav s’amuse, la vie est un jeu déterministe, cartésien. Le Pouvoir de la Rate est de tuer la dimension créatrice du Féminin en nous, en l’enfermant dans le domaine du rêve, de l’illusion. L’Intuition créatrice ne sert qu’à alimenter le rêve, le fantasme.

Le Foie c’est la porte de la Vision, je me vois séparé de l’autre, aveuglé par l’illusion de séparation, je souffre d’orgueil. La distance entre l’autre et moi-même est un refuge pour le Manque. c’est ce manque qui va ordonner ma Quête … C’est un rapport avec l’Espace… Nous avons quelque chose de fondamental à comprendre concernant notre propre soumission à notre Quête.

L’Orgueil est le premier des sept péchés capitaux. « Tout péché commence avec l’orgueil » (Eccli., 10, 5).

L’Humilité ne commence-t-elle pas dans notre relation à nous-même ?

Le Foie c’est Lucifer … « Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos cœurs ». (Pierre 1:19)

Le Foie c’est aussi le Serpent de la Genèse, le nahash. « Et je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta lignée et sa lignée ; celle-ci te meurtrira à la tête, et tu la meurtriras au talon ». (Genèse chap.3, vers.15).

Le foie véhicule le sang, comme le cerveau, il est divisé en deux lobes séparés par un ligament. Et c’est la capsule qui l’entoure qui véhicule la sensation. Le Pouvoir du Foie est représenté dans la Torah, à la fois par le beau père de Yaacov, Lavan et par le frère d’Itsraq, Ishmaël. (Le système foie rate, le Temple de la Délivrance).

Le Rachat des premiers nés

« A l’origine, D.ieu avait destiné la fonction de Cohen (prêtre) au fils aîné de chaque famille juive pour la représenter au Temple. » (Exode 13, 1-2, Exode 24,5 commentaire de Rashi) Puis survint l’affaire du Veau d’or. Quand Moïse descendit du Mont Sinaï, à la vue de ce spectacle, il brisa les Tables de la loi et posa l’ultimatum suivant: « Choisissez! Soit D.ieu, soit l’idole » (« Qui aime l’Eternel me suive » Exode 32, 26). Seule la tribu de Lévi se rangea du côté de D.ieu (« Tous les lévites se groupèrent autour de lui », Exode idem). Alors D.ieu décréta que les fils aînés de chaque famille seraient désormais privés de leur statut de Cohen et que la Kéhouna (prêtrise) serait l’exclusivité de la tribu des Lévi. (Nombres 3,11-12).

Tout fils aîné est donc techniquement un « Cohen » en puissance, qui ne peut assumer son rôle. Il doit donc « être remplacé » par un Cohen de la tribu des Lévi. Le père du bébé en sera quitte en offrant à celui-ci cinq pièces d’argent comme valeur d’échange….

Voila un symbolisme évocateur! Le rachat du premier né comme symbole de l’Oeuvre au noir.

Celui qui veut monter doit d’abord descendre…

Le plus grand mystère de l’univers est le mystère de Lucifer.

Lucifer est le plus élevé ange dans le ciel qui voulait monter dans le niveau d’égalité avec être l’égal du Dieu Très-Haut. Le mystère des mystères est celui d’un être angélique qui connaissait toutes les connaissances de l’univers et comprenais tous les mystères de l’existence. Comment pouvait-il être un être créé et concevoir et croire qu’il pouvait devenir le créateur lui-même ?

La réponse au plus grand mystère de tous se trouve dans la compréhension de l’aspect universel du Créateur.

Lucifer savait que tout le pouvoir de l’univers réside dans cet aspect universel qui est le subconscient universel de Dieu lui-même.

La même puissance est disponible pour tous les êtres, pour toutes les créatures, et par conséquent, il est l’aspect personnel Divin que Lucifer a cherché à usurper pour assurer sa domination souveraine.

Lucifer cherche à usurper l’autorité souveraine de Dieu et ainsi obtenir la maîtrise de l’univers en utilisant la puissance de Dieu contre Dieu. Lucifer sait que pour gagner contre un adversaire plus puissant, il suffit d’utiliser son pouvoir contre lui-même.

Premier-né des anges dans les cieux, sachant que les anges sont fils de Dieu et princes du cosmos, Lucifer se savait plus puissant que n’importe quel autre prince, sauf un, son jumeau Mickaël.

Il décida donc de s’élever au-dessus de sa position légitime de gardien du trône (MerkaVa) pour devenir aussi celui qui est assis sur le trône et anime le trône (MerkaBa).

LUCIFER et CHRISTOS sont complémentaires, ils sont les Ténèbres 666 et la Lumière 999.

La quête Luciférienne est la quête du Graal, nous sommes tous des enfants de LUCIFER, ceux qui font des efforts vers la Connaissance et la Sagesse.

Nous allons chercher la lumière que nous dispense « notre Lucifer intérieur ». Lumière et obscurité sont les deux facettes d’une même réalité suprême qui n’est qu’Une. LUCIFER est la réflexion du Divin en nous-même, l’ombre de notre Êtreté Divine, à l’intérieur.

L’influx Luciférien, la Gravitation, est une force sans laquelle la Terre n’aurait pu poursuivre son évolution.

L’Alchimie assimile LUCIFER à l’œuvre au noir, la Putréfaction, sous une forme non démoniaque mais rédemptrice. Il représente la Pierre Brute, matière initiale de l’œuvre, qui sous son aspect vil et repoussant, n’en demeure pas moins le pilier de toute l’œuvre, car recelant en son sein, la lumière à suivre, l’étoile que suivirent les mages pour parvenir à l’Enfant philosophal.

« Lumière et vie, voilà ce qu’est le Dieu et Père de qui est né l’Homme. Si donc tu apprends à te connaître comme étant fait de vie et de lumière et que ce sont là les éléments qui te constituent, tu retourneras à la Vie. » (Hermès Trismégiste).

La poursuite du grand Œuvre est le symbole du chemin nécessaire à la réalisation de la transfiguration de l’âme, prélude à la résurrection de la figure divine originelle : l’Homme véritable, l’Adam Kadmon.

« Là où donc est la Lumière, là doit être aussi nécessairement le véhicule de cette lumière. Voila le moyen le plus facile pour ne point errer. Cherche donc la Lumière de ton Esprit, la Lumière qui est enveloppée dans les Ténèbres et apprends de là que le sujet le plus vil de tous les ignorants est le plus noble selon les Sages » (BOUDDHA)

Certaines antiques hymnes liturgiques du matin chantent le Christ en rappelant :

« Tu verus mundi lucifer… C’est Vous qui êtes pour le monde la véritable étoile du matin… »

Miléna

***

Je réclame le copyright pour tous mes écrits sur ce site. Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu, que vous mentionniez le nom de Milena@OR et que vous fassiez référence à  ce site  http://leshathor.com

Copyright Elishean / 2008-2016 / les Hathor 

A propos de l'auteur

milena

Travailleur de Lumière au Service de la Nouvelle Terre depuis 1987, date à laquelle elle eut accès à son Êtreté : « Losque le Silence se tait, la Présence se manifeste » .. . C’était le premier message.
En 1992, elle reçoit en écriture automatique des informations sur son chemin de vie ainsi que le Nom qu’elle devait emprunter. Ainsi Michèle Berdah devint Miléna…
Enfin en 2008, suite à une méditation guidée, Miléna reçoit le Nom de son Soi supérieur : Elishean, au sommet de la pyramide, ainsi que la connaissance de toute sa lignée spirituelle.
Le 31 décembre 2008, le blog ELISHEAN est né, ce qui fut un exploit pour quelqu'un qui n’avait aucune notion d’informatique, et la suite, vous la connaissez...
Dans la Lumière du Coeur ...

enfants-abraham-bannierrre

Rechercher sur le réseau

Visitez les sites du réseau

  • logo-terre-promise.jpg
  • logo-au-féminin.jpg
  • LOGO-PORTES-DU-TEMPS.png
  • logo-elishean.png

HathorAïmma Sha Aleya la Dame Turquoise

Toi qui m'enseigne entre les deux sycomores de turquoise, à la Porte du ciel d'Orient

Archives

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Share20
Tweet
+11
Share1