double monde
Réflexion

Réflexion sur la Force d’annulation, le Double et les pouvoirs psychiques

Réflexion sur La Force d’Annulation, Secret du 13ème Son

Message des Hathor N° 3 – Archetype Tiferet – Yaacov

 

Oui il y a bien une force d’annulation à l’oeuvre dans la création, et nous devons nous annuler à notre tour, puisque nous somme fait à l’image et à la ressemblance du Créateur.

ADAM, Edomé le Elyon … Adam du verbe edome qui veut dire ressembler

En fait, cette force d’annulation, créée des ondes à notre portée, qui peuvent aussi bien guérir que tuer. Cette force est celle du 13ème Son, la force du Féminin Sacré et pour faire Oeuvre Mâle, comme il l’a fait Marie Madeleine, notre Masculin doit pénétrer ce Féminin intérieur, et se souvenir … SOUVIENS TOI DE TON FUTUR … Masculin se dit zakhar qui exprime le souvenir.

« Il y a une densité qui écrase tout l’édifice en un point de conjonction qui ramène tout au néant ou chaos. »

« L’ignorance est la non reconnaissance qui naît par la nécessité d’annulation. C’est ce que vous appelez la Brisure des Vases. »

La loi de l’annulation … Une densité du Temps

Oui, en vérité, » SCIENCES et « SORCELLERIE » ou » SCIENCE et MIRACLES » … C’est la même réalité vue d’un oeil différent… Nous avons le LIBRE-ARBITRE ! Et nous pouvons nous sevir de la technologie sacrée pour guérir ou pour tuer.

Nicolas Tesla nous dit : » Dans l’espace il y a une forme d’énergie. Est-elle statique ou cinétique? Si elle est statique, toutes nos recherches auront été vaines. Si elle est cinétique – et nous savons qu’elle l’est – ce n’est qu’une question de temps, et l’humanité aura mis en harmonie ses techniques énergétiques avec les grands rouages de la nature « .

Magnifique… cet homme avait tout compris, il savait déjà dans quelle situation l’humain allait se trouver au début du 3ème millénaire.

Tesla publie le 30 septembre 1894 un article dans lequel il expose sa théorie de la lumière, de la matière, de l’éther et de l’univers et affirme que 90 % de l’énergie des lumières électriques est gaspillée : « j’espère vivre assez longtemps pour être capable de poser une machine au milieu de cette pièce et la faire tourner par la seule énergie du milieu environnant »

Au cours de ses recherches, Nicolas Tesla decouvre : l’onde stationnaire

Le 3 juillet 1899 est le jour de la découverte par Tesla du phénomène des ondes stationnaire, appelée « onde Tesla ». L’onde stationnaire, comme son nom l’indique, ne se déplace pas, contrairement aux ondes hertziennes. C’est donc par addition de deux ondes hertziennes que l’on obtient une onde stationnaire. Si l’on définit un point de l’espace et une onde passant par ce point. Le point va parcourir toute l’onde, et par conséquent le point et l’onde auront un mouvement relatif. Si l’on ajoute deux ondes hertziennes de même fréquence, on obtient une onde stationnaire. Le point précédemment défini, restera fixe par rapport à la nouvelle onde ainsi formée.

Ce que nous devons comprendre c’est que les ondes stationnaires influent sur la densité du temps.

Les ondes scalaires expliquent le fonctionnement des machines à énergie libre, de la fusion froide, permettent une vision unificatrice des forces électromagnétiques avec la gravité.

Elles sont une forme d’interférence produite par les ondes électromagnétiques classiques, et sont aussi le « bruit » énergétique engendré dans le vide. Contrairement à une onde électromagnétique, l’onde scalaire ne vibre pas dans l’espace selon un plan perpendiculaire à sa direction. Lorsque deux ondes électromagnétiques de même fréquence et de phase décalée de 180° sont émises en parallèle l’une à l’autre, elles s’annulent l’une l’autre: quand l’une vibre dans un sens, l’autre vibre dans le sens oposé, à chaque instant et chaque endroit de l’espace le long de leur trajet.

Oui, car chaque onde électromagnétique véhicule une énergie et la résultante des deux annule le mouvement de vibration, mais les énergies s’additionnent, donc il subsiste quelque chose qui ne vibre plus et se déplace en ligne droite: c’est ça une onde scalaire. Elles vibrent d’une manière différente: par le changement de leur magnitude dans le temps.

Elles sont une forme de vibration du temps, une vibration dans la densité du temps car elles altèrent la courbure de l’espace et du temps, puisque le temps est énergie, il est sujet aux énergies émises par les ondes scalaires.

Or l’humain est producteur d’énergie scalaire

Les ondes scalaires sont absorbées par la matière, qui en réémet à son tour; et ainsi les ondes scalaires sont échangées à chaque instant par toute particule de matière. La matière absorbe et réémet des ondes scalaires, qui sont donc une énergie qui circule comme une forme de respiration.

Selon la vision de Bearden, les forces de la nature dans le cadre de l’électromagnétisme et de la gravitation, sont dérivées d’un potentiel qui est matérialisé comme étant un flot d’ondes scalaires.

Il représente les potentiels comme une rivière qui coule. La rivière représente un potentiel (électrique, magnétique, gravitationnel); et l’écoulement du flux, le « rechargement » du potentiel est assuré par des ondes scalaires émises par l’objet générateur de ce potentiel.

Les ondes scalaires sont des ondes gravitiques lorsqu’elles sont piégées en résonnance entre deux corps.

Pour certaines fréquences d’ondes scalaires, et en fonction de la distance qui les sépare, une résonnance se produit; qui lie les deux particules l’une à l’autre: c’est la gravité. Plus les objets sont proches, et plus le nombre d’onde scalaire émise par l’un est absorbé par l’autre (ils se présentent une plus grande surface) et donc plus la résonance entre ondes scalaires a lieu et l’attraction gravitique est grande: voilà pourquoi l’attraction gravitationnelle change avec la distance.

Il est alors possible d’augmenter la gravité d’un objet en lui émettant plus d’ondes scalaires, ou soustraire de la gravité en lui faisant émettre plus d’ondes scalaires qu’il en reçoit (en magnitude scalaire).

Selon bien sûr, l’usage que l’on veut en faire …

Les ondes scalaires agissent sur le temps, elles modifient la « vitesse » du temps. elles changent la densité du temps, et les effets peuvent être mesurables effectivement. Les ondes scalaires courbent l’espace-temps.

Maintenant vous allez me dire mais comment créer des ondes scalaires ?

Tout simplement par interférence d’ondes électromagnétiques classiques, on produit des zones destructives et au des zones constructives.

Il est assez aisé de produire des ondes scalaires finalement. Le toute étant de savoir qu’elles existent, qu’elles sont créées, de canaliser leur direction.

Et, si on a des producteurs d’onde scalaire, on peut interférer des ondes scalaires à distance pour ensuite produire par interférence des ondes électromagnétiques.

ca marche dans les deux sens…!

Ainsi on peut transporte de l’énergie électromagnétique à distance, sans qu’elle soit perceptible le long de son chemin.

Malheureusement, dans notre société, le potentiel militaire des ondes scalaires passe avant le potentiel guérisseur.

Bearden nous donne des témoignages mettant en évidence l’utilisation des ondes scalaires comme arme militaire un peu partout dans le monde. Ces armes ont remplacé et supplanté les armes nucléaires, en raison du désarmement nucléaire engagé par les deux blocs, est et ouest, à l’époque de la fin de la guerre froide.

On retrouve des schémas comme ceux utilisés par Tesla, la production d’un « rayon mortel », le « death ray » .

Ensuite il suffit de se demander à quoi servent et comment marchent les antennes de HAARP. On savait qu’elles émettent des ondes électromagnétiques, mais voilà comment on utilise leur potentiel : par la création d’ondes scalaires.

Car les ondes scalaires ont un effet sur le coeur de la matière, maintenant en place ou non la cohésion du noyau des atomes; permettant de refroidir ou réchauffer des zones d’atmosphère. Elles peuvent aussi tuer instantanément des êtres vivants en arrêtant l’intégralité des communications micro-électriques dans les cellules (témoignages à l’appui).

L’UNIVERS SUPERLUMINEUX

Selon Rupert Sheldrake, le cosmos possède une sorte d’inconscient. Cette masse manquante pourrait être à l’origine de processus encore inconnus. D’après R. Dutheil, biophysicien, il existe dans l’univers des particules superlumineuses, de vitesse supérieure à celle de la lumière, les tachyons.

On peut en déduire l’existence de trois » types » de mondes de la matière :

Le monde » souslumineux » qui est le monde ordinaire, que nous connaissons bien, celui de la physique classique newtonienne, constitué de bradyons, des particules dont la vitesse est inférieure à celle de la lumière
Le monde » lumineux » de la matière approchant ou atteignant la vitesse de la lumière. C’est le monde de la relativité d’Einstein, les luxons, particules dotées d’une vitesse égale à celle de la lumière
Le monde » superlumineux » de la matière dépassant la vitesse de la lumière, l’univers superlumineux des tachyons.

Pour Régis Dutheil : la conscience et le cerveau aurait deux modes de fonctionnement : l’un normal, local et spatio-temporel, l’autre plus rare, non local.

1. la supra-conscience ; elle est composée de particules superlumineuses et qui se situe en dehors de notre corps, le monde » superlumineux .

2. la conscience locale ; elle est encore appelée » moi sous-lumineux » et se compose de photons (elle appartient donc au monde » lumineux « ). Elle se partage, avec le système nerveux, l’exploitation des informations qui lui parviennent de la supra-conscience. C’est elle qui pense, décide et résout les problèmes de la vie quotidienne.

La véritable communication entre les deux consciences se ferait au moment de la mort physique. Les auteurs enseignent l’immortalité de la conscience locale qui, lors de la mort, se détache du corps physique et cherche à s’unir à son homologue superlumineuse.

Dans l’univers superlumineux, il serait possible d’observer un événement avant sa cause. Selon Régis Dutheil, « il y aurait pour un être vivant dans l’univers superlumineux une instantanéité complète de tous les événements constituant sa vie, les notions du passé/présent/futur disparaîtraient ».

La Conscience Totale, Superlumineuse serait donc permanente, hors du temps et de l’espace, en un lieu d’information totale et simultanée. Le temps y est de nature spaciale, ce qui explique l’instantanéité de tous le évènements et c’est aussi un temps cinematique qui , bien que le temps ne s’écoule pas, voit exister et évoluer les consciences superlumineuses en une évolution dominée par l’augmentation constante de l’ordre et de l’information. C’est une évolution dans l’instantanné mais aussi dans l’immuable….

Les particules supralumineuses appelées tachyons nous arrivent à partir d’un espace supralumineux, parallèle à celui que nous connaissons, là où l’espace temps n’existe pas, et où tout est inscrit au temps présent: le passé, le présent, l’avenir. Ce qui correspond aux grandes mémoires akachiques de l’Univers.

Cette théorie a été reprise et complétée par le Pr Jean-Pierre Garnier Mallet qui a développé sa théorie sur le dédoublement du temps, et qui a écrit notamment, le livre : Le Double comment ça marche ? …

La conscience collective fonctionne sur un paradigme holographique

La Création est une « matrice » holographique « intelligente », une réalité « virtuelle » qui nous coupe de quelque chose de fondamental. C’est une prison enchantée. Nous vivons avec cette lancinante sensation qu’il nous MANQUE quelque chose.

L’ignorance nous force à ne pas reconnaître la Plénitude dans laquelle nous baignons…

C’est notre adhésion consensuelle au réel qui renforce la puissance et l’existence de cette matrice.

C’est la raison de se mettre réellement à imaginer l’inimaginable… A croire réellement que nous sommes immortels et que nous allons vivre 800 ans…! A devenir intimement persuadés que nous sommes des êtres aux pouvoirs psychiques immenses et que nous devons activement nous concentrer sur ce que nous voulons voir disparaître, en nous et autour de nous.

En réalité, le temps, l’espace et la matière sont les composants relatifs et illusoires de la matrice. Cette matrice n’est pas au-delà du bien et du mal mais elle en est le siège. Elle n’a pour seule éthique que sa survie. Elle est une manifestation imparfaite. Elle est comme « déconnectée » du « parfait’, de l’absolu. Des entités générées par cette matrice se sont incarnées pour nous contrôler, nous influencer et au besoin nous réprimer. C’est notre défi aujourd’hui d’honorer ces êtres et leur choix d’incarnation, mais de les stopper, de faire en sorte que leurs actions sont vaines. Et nous y arrivons, petit à petit nous voyons que ce monde change, même s’il explose un peu partout … Notamment ces derniers temps.

Il faut savoir que notre cerveau et surtout notre mémoire présentent des qualités holographiques. Les hologrammes sont des projections d’énergie et de lumière qui apparaissent aux yeux de l’observateur sous la forme d’objets à trois dimensions alors qu’il s’agit en fait de vagues d’ondes qui prennent la forme illusoire de la 3D. Ce modèle holographique de l’univers explique à merveille, les événements paranormaux, et de ce fait la magie et la sorcellerie ….

Le modèle du monde de « la magie su chaos », d’aujourd’hui , refuse l’idée d’esprits « à identité » extérieures à l’homme. Le mage renonce au déisme parce que, d’une certaine manière, il se considère lui-même créateur d’une infinité de mondes parallèles dans lesquels se trouvent, nécessairement, des répliques, semblables et différentes à la fois, de lui-même : ses Soi multiples. Cette conscience de notre multilocalisation est la clé… Nous devons par tous les moyens divulguer cet enseignement au plus grand nombre et surtout aux enfants. Ils sont venus avec des âmes prêtes à recevoir ce nouveaux paradigme… Encore faut-il que nous soyons sûrs de nous lorsqu’on leur en parle et oublier le « il paraît que  » ou « j’ai entendu dire que » … Non, il s’agit aujourd’hui d’affirmer haut et fort ce que nous avons finalement compris.

Pour comprendre et bien expliquer tous les phénomènes de cette magie redécouverte, seulement trois conceptions sont nécessaires :

1 — Les Soi multiples, dans les univers multiples
2 — Le monde et tout ce qu’il contient a/est un double
3 — C’est ainsi la conscience du mage, portée par son double, qui est la clé absolue du pouvoir magique.

Comme des univers parallèles sont générés à chaque instant, nous avons un nombre infini de Soi, indéterminés dont nous n’avons pas conscience, mais qui sont à disposition, en permanence. Ainsi, pour acquérir des informations il suffit d’entrer en contact avec le Soi les possédant.

Ainsi il devient impératif de concevoir une sorte de double immatériel de l’univers, existant, dans chaque élément de cet univers possédant également un double, l’homme, étant inclus dans ces éléments.

Ce double du monde devient donc de ce fait le lieu privilégié de toute action à distance, et quelles que soient les distances puisque, dans un univers à la matérialité illusoire, les distances elles aussi sont nécessairement illusoires. Nous avons la possibilité de créer un changement dans le passé ou dans l’avenir simplement par la concentration psychique autour de cette idée, quand on en est intimement persuadé ….

Si nous sommes inefficient, dans ces pratiques dans notre état habituels, c’est que nous ne faisons rien pour activer ces potentiels. nous préférons jouer à Pokemon Go …!!! Ou laisser nos enfants y jouer, ce qui est pire.

La conscience de l’homme en son double est, en dernière analyse, le seul vecteur d’efficacité de l’accélération du véritable changement.

Nous avons vu qu’il existe un univers complémentaire et symétrique au nôtre, où les vitesses sont toujours supérieures à celle de la lumière. Un univers où le temps n’existe pas. c’est le monde du 90% dont je parlais dans le précédent article.

NOS MAINS PRODUISENT DES ONDES SCALAIRES

Nous sommes des hommes électromagnétiques. La Lumière est en relation constante avec chaque particule et elle joue le rôle de messager du champ magnétique. En se déplaçant continuellement en nous, dans nos cellules et notre ADN, ce flot de lumière que nous revevons du monde de 90%, harmonise et corrige l’ADN. Nous sommes chargés d’énergie par ce flot de Lumière. A condition bien sûr de ne pas se laisser divertir par la criminalité organisée ambiante…

On a décelé dans les mains diverses formes d’énergie : magnétique, électrostatique, infra sonique (moins de 20 Hz), micro-ondulatoire, infrarouge, ultraviolette et magnétique pulsatile … tous ces champs pouvant être décelés au moyen d’instruments.

Maiqs il y a également des types d’hyper-champs émis par les mains qui sont hors de portée des instruments classiques tels que la polarité en vortex, les champs pivotants en spirale. Bien qu’inobservés ces hyper-champs sont à l’origine du phénomène électromagnétique.

Le système de polarité en vortex concerne les mouvements de particules ou de forces qui se déplacent en forme de spirale. Ce mouvement spiralé s’effectue dans le sens des aiguilles d’une montre et de manière positive, centripète et compressive ou encore dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et de manière négative. La paume de la main gauche serait positive avec vortex à droite et la paume droite négative avec vortex inverse !

La zone située au centre d’un aimant droit s’appelle le mur de Bloch ou encore zone de magnétisme zéro, l’énergie faisant demi-tour en formant une boucle en 8. Le phénomène du mur de Bloch est associé à l’observation de forces » d’impesanteur « ,

Les mains émettent des ondes sonores de 8 à 12 Hz correspondant à la fréquence de l’onde alpha du réseau neural du cerveau, fréquence qui correspond à celle de résonance de la Terre (fréquence de Schumann).Certains sujets (à ce jour) peuvent présenter des fréquences de 16 et même 18 Hertz.

La fréquence de résonance de la Terre peut être modulée par une multitude de signaux de fréquences supérieure. Le complexe composé du cerveau humain et du système nerveux se syntonise sur les émissions d’onde scalaire de la Terre.

La main est un détecteur d’ondes scalaires

Ces ondes scalaires sont la réunion de l’électromagnétisme et de la gravité. Se déplaçant à la vitesse de la lumière elles sont supraluminales et hyperspatiales.

La Terre, en tant que translateur scalaire recueille les diverses formes d’énergie cosmique et les diffuse sur une fréquence que toute vie terrestre peut reconnaître. Toute vie terrestre et la planète Terre sont donc en symbiose.

L’ADN est un supraconducteur (sans aucune résistance) de l’énergie photonique.

Les cellules communiquent entre elles au moyen d’émissions photoniques de diverses fréquences spécifiques.

Les émissions biophotoniques qui émanent des mains renferment le spectre complet des couleurs. Il faut savoir que ce sont des émissions de couleur qui procèdent à l’encodage de configurations complètes et détaillées de l’information dans l’organisme !

Selon Jacques BENVENISTE tout signal moléculaire peut être représenté par un spectre allant de 20 à 20.000 hertz (celui de la voix humaine).

Nous sommes composés de 80% d’eau. Elle amplifierait et transmettrait les signaux émis. Elle possède une mémoire et peut emmagasiner de l’information. S’il s’agit d’ondes scalaires, elle peut retenir leur empreinte pour une période plus longue.

La main est un détecteur d’ondes scalaires sophistiqué grâce au complexe cerveau-système nerveux. C’est une antenne vivante.

En tant qu’êtres de lumière constitués d’électricité et de carbone, nous sommes doués de la capacité de modifier ou de moduler les fréquences.

Il y aurait deux pouvoirs .., ou un seul Vrai Pouvoir, et deux orientations d’Intention …?

Nous l’avons vu dans le précédent article, Réflexion sur la double nature du commencement…

En réalité tout est double, la fin et le commencement sont les deux aspects d’une même réalité…

Le commencement est masculin, c’est le futur et la fin est féminin, c’est le passé …

Vous avez l’impression que je résonne à l’envers ? Et bien vous avez raison… C’est la vrai sagesse de l’Ivri, la sagesse du saumon qui remonte à la source et vous qui me lisez êtes exactement comme moi….

Nous sommes des vases qui désirons se remplir, parce que le Désir est la matière qui nous constitue. C’est ce que je disais dans le précédent article… Reste à savoir si cette intention est de recevoir pour moi seul ou pour autrui

Il est pratiquement impossible de nettoyer parfaitement notre intention à la vitesse qu’il faudrait pour changer ce monde en si peu de temps… Car nous n’avons plus le temps… C’est maintenant qu’il faut agir, c’est maintenant qu’il faut s’annuler …

Mais attention, lorsque je parle d’annulation, il ne s’agit pas de s’oublier dans l’autre, façon Mère Théresa …

Il s’agit d’annuler nos programmations et de s’y tenir, et d’y croire et d’arrêter d’attendre un hypothétique messie …

Nous sommes tous le Messie, nous sommes tous des êtres psychiques très puissants et nous annuler notre goût immodéré pour les » avantages cruels » de cette société décadente.

Croyez en vos doubles, imaginez l’inimaginable, c’est le message de nos grands-mères génitrices et elles nous ont fabriqué avec cette possibilité de transformer la réalité et reprendre les rennes du monde, non par la force de nos bras, mais par la force de notre psycho-mental.

BONNE REFLEXION…

Miléna

***

Je réclame le copyright pour tous mes écrits sur ce site. Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu, que vous mentionniez le nom de Milena@OR et que vous fassiez référence à  ce site  http://leshathor.com

Copyright Elishean / 2008-2016 / les Hathor 

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

milena

Travailleur de Lumière au Service de la Nouvelle Terre depuis 1987, date à laquelle elle eut accès à son Êtreté : « Losque le Silence se tait, la Présence se manifeste » .. . C’était le premier message.
En 1992, elle reçoit en écriture automatique des informations sur son chemin de vie ainsi que le Nom qu’elle devait emprunter. Ainsi Michèle Berdah devint Miléna…
Enfin en 2008, suite à une méditation guidée, Miléna reçoit le Nom de son Soi supérieur : Elishean, au sommet de la pyramide, ainsi que la connaissance de toute sa lignée spirituelle.
Le 31 décembre 2008, le blog ELISHEAN est né, ce qui fut un exploit pour quelqu'un qui n’avait aucune notion d’informatique, et la suite, vous la connaissez...
Dans la Lumière du Coeur ...

enfants-abraham-bannierrre

Rechercher sur le réseau

Visitez les sites du réseau

HathorAïmma Sha Aleya la Dame Turquoise

Toi qui m'enseigne entre les deux sycomores de turquoise, à la Porte du ciel d'Orient

Archives

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Partagez34
Tweetez
+11
Partagez1