guérison quantique
Guidance

La guérison quantique au carrefour des pensées

Guidance des Hathor – Archétype Yessod Yossef

La guérison devient quantique lorsque la conscience ordinaire l’est aussi, c’est à dire, lorsqu’elle reconnait en elle-même les aspects multidimensionnels de sa véritable nature. L’âme elle-même, est échelonnée en plusieurs niveaux. Et pourtant nous nous reconnaissons comme une Unité.

Dans la vibration de l’Unité, les polarités sont harmonisées, les complexités sont simplifiées, les paradoxes sont résolus.

C’est là que nous pouvons comprendre où se trouve notre problème. Nous nous reconnaissons comme une unité « Je », et nous ne sommes pas dans la vibration de l’unité, nous vivons le paradoxe. Ceci parce que nous sommes un univers fini qui s’est construit sur un mode de substitution.

L’Unité c’est l’Infini, le multiple c’est le fini… Et, à l’image de Dieu, nous sommes à la fois multiple « Elohim » et Un « YHVH » (havayé).

Ainsi nous sommes toute chose, tout être, toute émotion, toute situation… Nous contenons Tout. A ce niveau de conscience, le Service de Soi est le Service de tous.

Il faut savoir que toute vie, toute la création, font partie d’une seule pensée originelle.

La pensée c’est le Temps, la Pensée c’est l’Eau, et de la même manière qu’il y a eu séparation des Eaux, il y a eu séparation des Temps et séparation des modes de pensée.

L’Amour/Temps et la Conscience/Espace nous offre deux états, ou modes de pensée qu’il est intéressant d’étudier à la lumière de ce qui déjà été révélé. Nous avons longuement disserté sur les deux aspects du Temps dans un précédent article, de la même façon qu’il y a un Temps vertical et un temps horizontal, il y a une Pensée verticale et une pensée horizontale.

La Pensée de l’homme et la pensée de l’histoire

La Pensée de l’homme est une énergie infinie, elle répond au principe de l’Unité. C’est l’énergie de la Complétude Infinie du Créateur, c’est l’énergie de la Foi, de l’Image, elle est déterminée. Elle est l’équerre de la rectitude

La pensée de l’histoire est une énergie finie, elle répond au principe du multiple. C’est avec elle que nous détruisons et reconstruisons, sans arrêt. C’est l’énergie de la Queste, du Doute et de la Ressemblance, elle est indéterminée. Elle est le compas de l’orientation. C’est aussi l’énergie de la Forme, l’énergie de la matière qui bien que finie, est intelligente et hiérarchisée.

Lorsque ces deux énergies s’harmonisent, lorsque l’intelligence de la matière est mise en contact avec la puissance infinie qu’elle contient, la guérison s’effectue. Ainsi, ce qui est voulu est accompli grâce à la coopération de la compréhension infinie du Créateur qui habite la matière vivante. C’est par cette Alliance du fini et de l’infini que se construit la Forme parfaite, la Fleur de Vie qui contient le Nombre d’Or. Cette alliance est la règle.

Compas, Equerre et Règle. Doute, Foi et Mesure. Voici notre Tri/Unité… Dans le temps séphirotique l’équerre est Hochma, le compas est Binah et la règle est Tiphéreth.

Nous rapprocher de la compréhension du temps séphirotique permet d’un seul regard de comprendre que seule la Mesure, l’Alliance, fait partie de notre monde des émotions : Zeïr Anpin : le petit visage. Alors que le Doute provient de l’intelligence Binah (la Mère) et la Foi de la Sagesse Hochma (le Père), qui font toutes les deux partie de Arikh Anpin : le grand visage.

Il y a dans cette Tri/Unité alliance de deux principes :

La Rigueur, la Force, l’Amour de la Mère « Binah » et la Bonté, la Bienveillance du Père « Hochma ». C’est la raison pour laquelle le christianisme dit : le Christ loge en Tiphereth. Dans la Kabbale Tiphereth est représenté par l’Archétype Yaacov.

La pensée de l’homme émane du cerveau droit, la pensée de l’histoire émane du cerveau gauche. L’Alliance se trouve dans le Coeur (lev).

La Torah nous dit : Eleh toldot Yaacov Yossef … C’est à dire que toutes les « histoires » de Yaacov se trouvent en Yossef.

Yossef c’est l’Archétype de Yessod le Fondement… C’est le cerveau intestinal.

Ainsi nous comprenons comment se réalise l’Alliance des trois cerveaux. Une nouvelle Tri/Unité se réalise au niveau inférieur.

Les « histoires » toldot sont le fruit, le résultat, de la pensée de l’histoire. Toldot c’est les engendrements. C’est le moment (la parasha) où Essav vend son droit d’aînesse pour un plat de lentilles. Il se départi de l’Alliance, il refuse la Mesure.

Les lentilles sont excellentes pour la santé du corps, mais elles sont pauvres en méthionine (l’un des 22 acides aminés). Or, la méthionine joue un rôle primordial dans la synthèse des protéines. Toutes les protéines de tous les êtres vivants ne sont constituées que de 22 acides aminés… Les 22 lettres de l’Alephbeth. C’est fou de voir la précision de la Torah, qui va nous dire plus loin que Essav est Edom…. Le refus de l’Alliance engendre la théorie de la substitution.

Mais revenons à la guérison.

Pour utiliser la guérison de manière adéquate il était important de disposer d’un canal purifié pour que l’Amour/Conscience (dans le sens de Lumière) du Créateur infini puisse affluer librement. D’où l’importance de l’Initiation qui va préparer le mental et le corps au Service du travail du Créateur. Mais, avant que le corps puisse être initié, le mental doit être initié.

Le mental se voit Un, il faut l’initier à la pluralité, car sa vision est celle d’une Unité de substitution. Le mental ne peut concevoir d’alliance avec ce qu’il ne reconnaît pas. Lorsque le mental est initié, il va initier le corps, car le mental est dans le partage, il apprend et enseigne.

Imaginez le mental tel qu’il était au début du cycle de la vie, il était dans la simplicité, son seul désir étant de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal. Lorsqu’un enfant naît aujourd’hui, en fin de cycle, cette simplicité est relative aux vues et processus de pensée complexes ramenées après de nombreuses incarnations. Le fruit de l’arbre est entouré d’écorces (klippoth)… A moins que le nouveau-né soit une âme nouvelle… (nous verrons dans le cadre d’un prochain article comment descendent les âmes nouvelles).

L’initiation du mental se fait en deux phases : la phase de la conscientisation du multiple en soi-même, puis la phase d’un retour à l’Unité contenant le multiple, il n’y a plus d’exclusion, mais une totale inclusion. Le mental peut enseigner le corps.

Entre les deux, la conscience ordinaire doit se charger de perpétuer l’alliance et c’est ce qui demande un effort que la conscience ordinaire rechigne à accepter. Ce n’est pas le mental qui traîne des pieds, c’est la conscience ordinaire.

Il y a des personnes dont l’habileté a trouvé un chemin vers l’Infini intelligent et bienveillant et qui n’ont pas, pour autant, réalisé l’alliance. Ce sont des guérisseurs qui pratiquent avec l’aide des entités intermédiaires. Sachez que si hautes que peuvent être ces entités, il y a un prix à payer.

Il est très difficile et parfois insoutenable d’absorber l’énergie de l’Infini, au point que cela peut provoquer des dissonances, en soi-même et en autrui. Et c’est la raison pour laquelle beaucoup de guérisseurs arrêtent leur activité.

La partie la plus difficile du travail d’Initiation du mental, c’est qu’il doit apprendre à se connaître lui-même. Lorsqu’il se connaît et se reconnaît, la guérison apparaît. Car la conscience ordinaire est un microcosme de la Conscience supraluminique qui connaît la Loi de UN. Alors l’Infini descend et s’installe dans le fini, à la fois dans le mental, dans le corps et dans la pensée.

Pour contacter l’Infini, la clé est la méditation et le Silence intérieur, ou la Prière. Le mental est immobile et devient une porte ouverte sur des « constructions hiérarchiques », géométriques, qui entretiennent des relations internes. C’est l’ouverture sur l’Octogone Sacré (la maison des Archontes).

Le mental inquisiteur cède la place au mental observateur. A ce moment, il n’est pas impossible d’avoir des questions, et sans attachement, les réponses vont arriver. Chaque pensée horizontale a son antithèse, et les deux polarités vont se dévoiler à l’observateur.

En réalité, le mental contient tout, il est la complétude à l’intérieur de nous, mais il ne le sait pas. Quand le mental accepte cette complétude, chaque mouvement d’acceptation de la conscience ordinaire efface les incohérences engendrées par le Jugement.

Lorsque l’habitude s’est créée, lorsque le mental a appris à se connaître, alors il devient possible d’orienter la Queste vers autrui, vers l’extérieur, qui entendons-nous se trouve aussi à l’intérieur…

Le corps est une créature du mental

Le mental créé la forme, il est comme l’arbre, avec ses racines, ses branches, et les fruits qu’il va donner. Il est évident que l’arbre donne des fruits pour autrui et en aucun cas pour lui-même. C’est l’exemple même de la Ressemblance. L’arbre qui donne ses fruits ressemble à Dieu.

Les corps spirituels, éthérique, astral, causal, sont adaptés avec « la créature », les champs énergétiques des corps spirituels créent un canal qui va s’épurer au fur et à mesure de l’initiation.

Lorsque le corps et le mental sont réceptifs et ouverts, la Pensée verticale, infinie, devient un instrument de communication entre la Volonté individuelle d’élévation et l’Infini Eïn soph.

Pour travailler avec l’Energie, il est impératif de rendre son Pouvoir à la Divine Dimension de notre Être, (l’Eïn Soph) et de ne plus rien vouloir, sauf Lui.

Faire appel à un intermédiaire extérieur à soi est idolâtrie, même si c’est un archange, car tout archétype fait partie intégrante de nous-même. L’appeler en tant qu’entité extérieure, icône, et demander une aide pour soi-même afin de réaliser quelque chose pour autrui est une expression du « Service de soi ». Les anges, les archanges, sont des parties de notre être multidimensionnel, elles sont à notre service et demandent à être reconnues et aimées en tant que telles .

Avoir conscience que l’on ne fait rien par soi-même et que seul Dieu agit à travers soi est la manière religieuse de régler le phénomène inhérent à notre conscience de séparation. Mais nous pouvons tout simplement choisir de comprendre que nous sommes consciemment canal de parties multidimensionnelles de notre Êtreté, que ces parties sont toutes UN, et que cet Absolu Infini et Inconnaissable UN agit à travers nous alors que nous lui avons rendu notre Volonté. » Que ta volonté soit faite et non la mienne » exprime parfaitement cette exigence de pureté qui caractérise la conscience quantique.

Ainsi, vouloir se servir de la Loi d’Attraction est une idolâtrie, qui va donner encore plus de force à la séparation. Rendre son pouvoir à la Divine Providence signifie ne plus accorder aucun crédit à la loi d’Attraction afin de sortir des limites de la Gravité.

Servir autrui est identique à Servir soi du point de vue du Créateur… Lorsque nous aurons atteint la 6ème dimension, il n’y aura plus de séparation, Soi et Autrui ne seront plus qu’Un et servir Autrui deviendra un leurre… Ce qui est important est de conscientiser le Service que nous avons choisi ici et ne pas se laisser manipuler par « Ignorance » et rester en servitude.

La conscience ordinaire est séparation entre l’Absolu Divin et le sentiment d’être.

Frank Hatem définit la conscience ordinaire comme un point zéro au milieu de l’infini :

« Ce sentiment qu’on appelle « conscience » est en fait la simple manifestation concrète du fait que l’infini est inaccessible. Comme il n’est jamais réalisé, il est toujours un BUT en toutes direction, en toutes dimensions : dans l’espace, dans le temps, en qualité, en nombre. Cette inaccessibilité implique que l’infini est toujours un à-venir, un « extérieur ». Cela engendre l’Etre, c’est-à-dire le sentiment d’être le centre, un zéro au milieu d’un infini. »

Il y a un paradoxe entre les mots « conscience (ordinaire) » et « quantique », l’un ne peut pas aller avec l’autre, c’est une impossibilité technique, un paradoxe, et pourtant nous l’utilisons. Alors serions en train de poser des mots les uns à coté des autres sans que cela ait une véritable signification?

La « conscience quantique » est l’ouverture d’une porte multidimensionnelle, une « stargate » en chacun de nous. Le moment où on va passer dans une autre dimension de temps, un saut vers l’inconnu en total confiance.

C’est le passage dans une autre « densité de temps », un moment où la conscience ordinaire de séparation devient le témoin d’une autre conscience qui agit par intuition évidente, entièrement « guidée quantiquement » par des aspects archétypaux, auxquels nous avons donné des noms différents selon nos origines personnelles.

« Le Bleu de Sirius est donc inscrit dans votre âme dans sa partie définitivement incarnée, mais continue … » Les Hathor

La Shekhina (Présence de Dieu) avec son reflet visible, la « Joie d’être », est inscrite en notre âme dans sa partie nommée « souffle », c’est à dire le Rouah’, l’Esprit.

La compréhension kabbalistique des cinq niveaux de l’âme permet de comprendre la structure de l’âme et son fonctionnement, chaque niveau correspond à un doigt de la main (yad).

  • Nephesh : le pouce
  • Rouah’ : l’index
  • Neshama : le majeur
  • H’aya : l’annulaire
  • Yeh’ida : l’auriculaire

Le monde de ROUAH’ est le monde de la Formation, le Olam ha Yetzirah, représenté par l’index qui montre l’autre du doigt. C’est le siège de l’émotionnel, mais c’est aussi là que se trouve le manteau bleu de la Grâce, le Bleu de Sirius.

Belle leçon que nous donne ici la kabbale, car à ce niveau de la parole engendrée se fait la distinction entre bon et mauvais, c’est le le siège du Discernement.

Le monde de Yetsirah est le monde astral, le monde de la forme et de l’émotion, le monde où intelligences et êtres incorporels résident, drapés dans un habit de lumière, ils prennent forme pour apparaître aux hommes. Le Sepher Yetsirah traite de l’origine de l’univers et de l’humanité et révèle le secret des lettres. La langue hébraïque associe les 22 lettres à des nombres , le nom de chaque lettre suggérant un nombre et chaque groupe de lettres possédant une signification numérique vitale.

La conscience trompeuse d’une Dualité est à l’origine de l’idolâtrie qui considère le Créateur comme un supérieur hiérarchique, et non comme Un Ami Intime, qui réside en notre maison. Elle est aussi l’origine de la Nécessité du travail sur la matière. Cette conscience trompeuse classe les évènements selon deux points de vue opposés, Bien et Mal. Les conflits de religion ont prouvées l’aberration de la volonté de faire le bien, qui en tant que « réaction de Servitude » génère un engagement qui va à l’encontre du Service Divin.

L’Intention sans intention, n’obéit à aucune servitude, elle est Conscience de notre Immortalité. Cette conscience est quantique. Mais n’oublions pas qu’elle n’est que « conscience ordinaire », et sans les Noces célestes avec Amour, Conscience n’est en fait que séparation ….

En pratique, nous n’avons aucune autre possibilité que de refuser toute intention. L’Intention devient donc « Attention sans intention », elle devient « écoute ».

Le monde de ROUAH’, le Souffle, le Verbe, est aussi le monde de la Trans-Formation qui s’opère par le choix de l’Alter-Native. Sommes-nous connectés à l’Eîn Soph ? Reste la seule et unique Question.

« Vous allez recevoir des messages concernant la totalité de vos existences et de vos liens. Il vous faudra y attacher une très grande importance. Ceux que vous croisez sont liés à vous d’une façon ou d’une autre et les interactions, entre vous, seront de plus en plus significatives de la mission qui est la votre.

Essayez de discerner à quel point ce monde est intriqué, ce qui se déroule chez l’un est un reflet de ce qui se passe chez l’autre, et ce reflet est démultiplié pour une multitude interconnectée. Lorsque vous annulez en vous un lambeau de discorde, vous le faite pour une « sacrée » bonne partie de l’humanité, le savez-vous ?

Certains n’ont pas encore compris qu’il était pressant d’agir et se reposent en eux-même sur des concepts erronés, laissant leur part à la Providence. Pourtant c’est aujourd’hui qu’il faut se tourner vers l’autre, sans discontinuer. » les Hathor

Notre reliance et nos réalisons impacte toute la terre, nous avons la Responsabilité de la trace que nos actes et nos pensées laissent en ce monde. Que nous soyons des mort-vivants en servitude ou des Individus engagés dans un Service, nous laissons une trace. La trace que nous laissons a une action exponentielle et nous devons donc nous engager et quitter la servitude de l’ignorance.

« Vous êtes puissants tous ensemble et vous savez maintenant que vous pouvez tout changer, alors agissez, ne restez pas les bras croisés satisfaits de vous-même, optez pour la remise en question permanente car le monde se créé à chaque instant, faites comme lui, recréez-vous, inconditionellement. Libérez ce qui est emprisonné dans l’ombre.

Cette recréation permanente est source de grande joie, elle actualise vos potentiels et révèle tous vos dons. A chaque petit pas vers la libération d’une étincelle, vous rayonnez encore un peu plus votre pouvoir Divin… Veillez à écouter. » Les Hathor

RETROUVER le VERT …

La conscience de séparation JAUNE (mental) doit épouser l’Amour Inconditionnel BLEU (volonté), ainsi naîtra le VERT, poumon du Service Divin comme la forêt est le poumon de la Terre.

« Lorsque vous aurez appris à habiller vos blessures du manteau bleu de Sirius, de cet Amour infini, vous n’aurez de cesse que d’aller vers l’Autre et d’embrasser sa douleur car elle est vôtre également, ainsi vous serez en mesure de réparer. Inscrivez vous dans ce monde, et soyez annulés. Votre présence est requise pour opérer tous les changements que vous voulez voir se réaliser. Relevez vos manches et commencez à réellement travailler au service de vos rêves, investissez-vous et ne laissez personne sur le bas-coté. » Les Hathor

L’homme redevenu vert, est celui qui a troqué son habit animal, pour un habit végétal. Il ne fonctionne plus avec ses neurones, mais avec ses synapses il est empathe et télépathe et connaît le langage des oiseaux. Au départ l’homme vert est le maître intérieur, le guide des secrets spirituels, les plus subtils, témoin d’un autre âge, au temps où l’intellect n’était pas encore activé. Il vit encore en nous.

Selon le Coran, il intervient au moment où Moïse fut abandonné par les Hébreux suite à la brisure des Tables de la Loi… Et donc la mission prophétique étant laissée vacante, le Khidr (l’homme vert) entre en action selon la sagesse du Créateur, et cela fait partie du plan et de son secret. En effet, c’est en regard de cette règle qu’il révélera une sagesse liée à la ruse divine, nous indiquant que là où une injustice se commet, il peut en réalité se trouver derrière les apparences, une ruse du Créateur, prévue dans son plan et sa Loi.

C’est un merveilleux message d’incitation à la patience et à l’acceptation.

Avec tout mon amour,

milena@OR en guidance des Hathor

 

***

Je réclame le copyright pour tous mes écrits sur ce site. Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu, que vous mentionniez le nom de Milena@OR et que vous fassiez référence à  ce site  http://leshathor.com

Copyright Elishean / 2008-2016 / les Hathor 

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

milena

Travailleur de Lumière au Service de la Nouvelle Terre depuis 1987, date à laquelle elle eut accès à son Êtreté : « Losque le Silence se tait, la Présence se manifeste » .. . C’était le premier message.
En 1992, elle reçoit en écriture automatique des informations sur son chemin de vie ainsi que le Nom qu’elle devait emprunter. Ainsi Michèle Berdah devint Miléna…
Enfin en 2008, suite à une méditation guidée, Miléna reçoit le Nom de son Soi supérieur : Elishean, au sommet de la pyramide, ainsi que la connaissance de toute sa lignée spirituelle.
Le 31 décembre 2008, le blog ELISHEAN est né, ce qui fut un exploit pour quelqu'un qui n’avait aucune notion d’informatique, et la suite, vous la connaissez...
Dans la Lumière du Coeur ...

enfants-abraham-bannierrre

Rechercher sur le réseau

Visitez les sites du réseau

HathorAïmma Sha Aleya la Dame Turquoise

Toi qui m'enseigne entre les deux sycomores de turquoise, à la Porte du ciel d'Orient

Archives

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Partagez125
Tweetez
+11
Partagez1