christ-al
Guidance

Imaginer l’inimaginable: 6ème étape vers la Divulgation Totale

Guidance des Hathor suite au message: Le premier anniversaire de la Station de Gaïa en 5ème dimension

7 octobre 2016 – Archétype Guevoura – Itsraq

 

Aujourd’hui, sixième étape des 10 jours vers la Totale Divulgation.

Après avoir humé le parfum de la Paix, encore une fois nous nous endormîmes, délectés de nos observations. N’avions-nous pas réitéré la symbiose originelle lors de notre découverte intérieure?

Avons-nous pour autant trouvé une solution au règlement de nos dissonances extérieures?

La Divulgation Totale n’aurait-elle fait que réengendrer, sur un nouveau mode, la toile de nos incompatibilités? Nous sommes-nous débarrassés de l’araignée? Où continue-t-elle inlassablement à tisser, avec de nouveaux fils, cette forteresse qui n’en finit pas de s’élever au gré de nos appétences envers cet irrésistible besoin de sécurité?

L’odeur de nos enfants nageant à contre-courant est-il une condition à l’effleurement d’une fragrance de Paix?

6ème jour

En ce jour, vous serez la Force qui va disperser tout ce qui s’oppose à la Forme. Le 6ème jour est comme le 3ème, mais il contient en lui un supplément de rigueur. Alors qu’au 3ème jour vous étiez simplement satisfait de la Forme, en ce jour vous vous instaurez en Conservateur de cette Forme, vous instaurez sa permanence en conscience de votre Identité Véritable. Après avoir réalisé l’harmonie en votre Présence, vous l’affirmez en corps et en esprit. Les Hathor

Aujourd’hui nous réalisons que nous sommes, nous-même, la Paix. Encore faut-il en réaliser la complétude.

Paix se dit shalom en hébreu et complet se dit shalem… C’est le même mot prononcé différemment.

C’est de notre prononciation dont nous devons nous préoccuper et non pas inventer une forme grammaticale…

Décréter, accuser, proférer, formuler, déclarer, manifester, sont autant de synonymes du verbe prononcer, ont-ils pour autant la même signification? Ce que nous prononçons augure d’une morphologie.

Bien loin de rejeter ce que nous avons tant espéré : la fin du mensonge, il est temps aujourd’hui d’en instaurer la permanence.

Ce n’est pas en nous enivrant de conquêtes faciles que nous ferons perdurer la transparence, car ne l’oublions jamais elle est le pire ennemi de l’imaginaire.

Nous exigeons la fin du secret, la fin du mensonge, mais peut-être devrions-nous commencer à traquer notre propre mystification. Tels des enfants entraînés dans un jeu virtuel, nous ne cessons de consentir au mirage, ce sont de véritables fables que nous composons à notre intention, s’entraînant les uns les autres dans le piège d’une dissimulation que nous ne soupçonnons même pas.

Pour que la transparence perdure, il faudra se résoudre à inventer autre chose que la visualisation d’une descendance guérie de tous nos maux… Et nous-même que devenons-nous ici et maintenant ? Resterons-nous prisonniers de nos prédictions, sans changer le moindre iota à notre fâcheuse propension à nous mentir à nous-même ?

C’est aujourd’hui le jour du face à face. C’est entre moi et moi que commence la Divulgation…

Si je veux que le sens de la Divulgation Totale extérieure se maintienne, alors je dois veiller à la maintenir en moi. Cesser de me faire passer des vessies pour des lanternes. Cesser de me raconter de beaux contes de fées dont l’issue m’est toujours favorable puisque j’y prend plaisir sur le moment.

Au lieu de chanter tout l’été, ne devrais-je plutôt préparer l’automne ? L’hiver viendra bien assez tôt !

Il est temps de consentir joyeusement à mon propre sacrifice, cela ne sera-t-il pas la meilleure façon de dire merci à nos falsificateurs qui ont si bien su se remettre en question ?

Je prend conscience de qui je suis, moi pauvre petit humain qui n’imagine ma grandeur qu’au travers de ce qui me satisfait sur le moment.

Oui, nous sommes grands, je dirais même plus, nous sommes immenses et bien plus cyclopéens que les anciens géants. Nous sommes conçus d’une architecture inconnue aux proportions divines, qui ne pourrait témoigner de notre médiocrité actuelle.

Il n’est plus temps en ce 6ème jour de rendre hommage, le moment de l’esprit du sacrifice est maintenant avancé. Allons jusqu’à offrir notre vie, à l’intronisation du mariage de la Gloire Divine avec la pureté du CHRISTAL.

Merci de nous avoir lu jusqu’à cet instant.

Milena@OR en guidance des Hathor

***

Je réclame le copyright pour tous mes écrits sur ce site. Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu, que vous mentionniez le nom de Milena@OR et que vous fassiez référence à  ce site  http://leshathor.com

Copyright Elishean / 2008-2016 / les Hathor 

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

milena

Travailleur de Lumière au Service de la Nouvelle Terre depuis 1987, date à laquelle elle eut accès à son Êtreté : « Losque le Silence se tait, la Présence se manifeste » .. . C’était le premier message.
En 1992, elle reçoit en écriture automatique des informations sur son chemin de vie ainsi que le Nom qu’elle devait emprunter. Ainsi Michèle Berdah devint Miléna…
Enfin en 2008, suite à une méditation guidée, Miléna reçoit le Nom de son Soi supérieur : Elishean, au sommet de la pyramide, ainsi que la connaissance de toute sa lignée spirituelle.
Le 31 décembre 2008, le blog ELISHEAN est né, ce qui fut un exploit pour quelqu'un qui n’avait aucune notion d’informatique, et la suite, vous la connaissez...
Dans la Lumière du Coeur ...

enfants-abraham-bannierrre

Rechercher sur le réseau

Visitez les sites du réseau

HathorAïmma Sha Aleya la Dame Turquoise

Toi qui m'enseigne entre les deux sycomores de turquoise, à la Porte du ciel d'Orient

Archives

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Partagez31
Tweetez
+11
Partagez1